Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Informatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 22:59

GNU/Linux n'a pas que des codeurs à son service, des gens s'occupent uniquement de la simplicité. Tu crois que tout les développeur veulent un truc à la Gentoo ? Non, beaucoup aime que ça fonctionne sans prise de tête et sns pousser les possibilités au delà de la difficulté, Red Hat emploie des employés qui se démènent pour ça, l'amélioration des interfaces de configuration récemment est une preuve d'engagement en ce sens.

L'énergie et le temps ce n'est pas ce qui manque au libre, la force communautaire a repoussée beaucoup de limite qu'on pensait impossible à franchir. Les mentalités changent, beaucoup de distributions vont vers ce but et nier l'effort effectué est ridicule, faut être aveugle pour ne pas voir le progrés dans le domaine.

J'ajouterais même que changer un OS, quel qu'il soit même si celui cible est un peu plus ergonomique, on aura du mal au début, les habitudes sont une chose aprticulièrement gênante aux migrations, même si GNU/Linux était en soit plus ergonomique, ou encore plus simple, ça ne suffirait pas, combien de gens téléchargent des .exe et tentent de les installer ? Un réflexe typique et très courant chez les nouveaux venus.

Wait & see donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:17

Tu sous estime profondément la portée de la tâche et le niveau de complexité que représente toujours Linux pour le grand publique.

En fais tu ne le vois même pas Large Sourire

Linux n’a pas aujourd’hui, et loin s’en faut, le niveau de finition d’un produit pensé pour le grand publique.

Et les progrès effectué s’ils sont évidents son bien loin d’être suffisent.
Et ce n’est pas un nain tel RedHat qui va changer cette donne.

Linux continu à souffrir de la très grande liberté qui a accompagné le développement de son GUI et les tentatives d’homogénéisation reste du type down-to-top ce qui dans ce domaine ne donne rien de bon.

Ce qui continu a manqué à Linux c’est une GUI réellement orthogonale développé selon une approche conceptuelle up-to-down.

NeXT Step était en 1989 largement plus consistant que ne l’est aujourd’hui Linux.

Ce fût réellement le premier unix utilisable par tous, qui devin le fondement de MacOS.

Mais il y avait là la vision conceptuelle d’un homme : Steve Jobs.

Ce qui manque à Linux c’est un Gourou produit.

En caricaturant : Linux n’est aujourd’hui qu’un agrégat de fonctionnalités, pas un produit homogène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:27

Heureusement les acteurs du monde Linux ne sont pas aussi inconscient que Renault

Dans une interview au Wall Street Journal le 13 Septembre 2007, Mark Shuttleworth (Le fondateur du projet Ununtu) déclare :

« Il est raisonnable de considérer que Linux n’est pas prêt pour le marché de masse »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:29

Microsoft ne dédie aps toutes ses ressources matérielles et humaines dans l'ergonomie, idem pour Apple, le Libre peut le faire, les entreprises ne sont pas les seules capables de créer quelque chose d'homogène.

Puis KDE 100% c'est très homogène comme résultat, bien que pas très ergonomique, on va attendre la 4...

D'ailleurs l'EasyGate, quoique tu n penses, basée sur du Libre donne un résultat très alléchant et assez ergonomique, alors, la mission est-elle vraiment impossible ? Vas-tu remettre en question le fruit de la réflexion de personnes mille fois mieux documentés que toi ? Car en économie et en informatique, nombre sont les personnes qui mises et voient un avenir dans le Libre, n'importe qui peut de plus modifier l'interface si elle le souhaite pour la rendre plus simple pour ses employés par exemple ! Avec du travail on arrive à ce qu'on veut... D'ailleurs rien ne t'empêche d'améliorer le travail au lieu de bavarder derrière ton écran en restant pessimiste à souhait.

Red Hat un nain, mouais, mais toute entreprise débute ainsi, puis pour que Microsoft fasse des FUD à son égard, c'est que c'est autre chose qu'un nain inoffencif.

Je vais faire comme toi, garde tes positions, continue à nier des possibilités ouvertes et qui commencent à porter des fruits, des personnes spécialisés dans l'économie et l'informatique y voient l'avenir comme Steve Jobs a eu la évélation dans les locaux de Xerox, mais nie, conteste ce qu'ils pensent, après tout tu as toujours raison, si le Libre en est incapable selon tes propos, elle le sera, détruit d'un tour de bras ce qui a été fait.
Puis comme ceux qui critiquent Wikipédia, au lieu de critiquer et de gueuler contre els personnes qui sont plus optimistes, contribuez, ça sera déjà ça...

J'en ai marre de ces discussions qui mènent nul part, tu es tout aussi borné que moi, arrête de me jeter la faute, je traine dans le milieu et je cottoie suffisament de gens expérimentés pour savoir ce que je dis. Je ne suis plus un bébé non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:36

Tu n’ais pas un bébé mais tu reste un ado ayant une vision trés parcellaire et très orienté des réalités du monde de l’informatique.

Ton fanatisme t’aveugle, mais le fanatisme à l’adolescence n’est pas bien grave, il aide à se construire.

Continu à ne voir que ce que tu as envie de voir, cela te fais proférer des bétises mais ce n’est pas bien grave.

En plus la tu t’énerve et tu tires des conclusions de mes propos qui n’ont strictement rien à voir avec ce que je mets en avant.

Ça devient du n’importe quoi ton truc Choqué Choqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:37

Loyola a écrit:
Heureusement les acteurs du monde Linux ne sont pas aussi inconscient que Renault

Dans une interview au Wall Street Journal le 13 Septembre 2007, Mark Shuttleworth (Le fondateur du projet Ununtu) déclare :

« Il est raisonnable de considérer que Linux n’est pas prêt pour le marché de masse »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Ven 23 Nov 2007 - 23:39

Je suis un fanatique, oui, pour ça que je erspect Opera par exemple et que je n'ai aucun remord à l'utiliser ? J'ai un driver nVidia propriétaire et je m'en fou, suis-je un fanatique ? Tu as lancé beaucoup de conneries depuis le débuts, je n'accepte pas que tu critiques de la sorte alors que tu as sorti des arguments faux depuis plusieurs mois...

Je sais qu'il y a des efforts à faire, je ne nie pas cela. Mais tu dis que c'est impossible, ça n'est pour beaucoup pas vrai. Tu as le droit de dire que c'est impossible, mais ne dis pas que j'ai obligatoirement tort et que je 'nai qu'une vision superficielle, car je suis loin d'être le seul à le penser et des gens plus connaisseurs que toi en la matière y tirent mes conclusions, tu serais donc plus doué que des gens travaillant dans le milieu et ce en retournant cela d'un tour de bras ?

Ce n'est aps du fanatisme, c'est du réalisme, on ne peut prédire l'avenir de l'informatique dans 5 ans, tu penses bien qu'au delà tout est possible ou presque. N'oublie aps qu'il y a 16 ans, GNU/Linux était inutillisable et Windows était simple d'usage, l'écart s'est raccourcis, rien n'empêche que ça continue jusqu'à se creuser de 'lautre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:16

Renault a écrit:
Microsoft ne dédie aps toutes ses ressources matérielles et humaines dans l'ergonomie, idem pour Apple, le Libre peut le faire, les entreprises ne sont pas les seules capables de créer quelque chose d'homogène.

Tu ne peu pas comparer les ressources monopolisable par la communauté du libre et les majors de l’informatique sur ces questions.
Mais plus que leur quantité, c’est leur diversité et la manière de les mettre en œuvre qui diverge.

Les produits grand publique sont développés top-to-down, en se basant sur une conceptualisation directrice forte issue d’une véritable réflexion marketing visant le grand publique.

Les produit Linux ont jusqu'à présent adopté un développement down-to-top qui ne peut assurer l’homogénéité conceptuelle d’un produit et conduit à de l’agrégat de fonctionnalités plus où moins élégamment présenté.

Renault a écrit:
Puis KDE 100% c'est très homogène comme résultat, bien que pas très ergonomique, on va attendre la 4...

Le problème dépasse largement cette question.

Renault a écrit:
D'ailleurs l'EasyGate, quoique tu n penses, basée sur du Libre donne un résultat très alléchant et assez ergonomique, alors, la mission est-elle vraiment impossible ? Vas-tu remettre en question le fruit de la réflexion de personnes mille fois mieux documentés que toi ? Car en économie et en informatique, nombre sont les personnes qui mises et voient un avenir dans le Libre

Tu es mignons Renault, mais mes sources d’informations dans le domaine me semblent bien plus diversifiées que les tiennes.

Les analystes technologiques et économiques tirent des conclusions très proche des mienne depuis plus d’une année.

Les réalités des volumes de business généré par Linux et de leur évolution font que le marché ne peu que se questionner.

L’explosion attendue n’est économiquement pas là.

La crise du modèle du libre est un des grands sujet de réflexion actuel, ce que je te présente et bien loin d’être un point de vue personnel.

Et bien des acteurs majeurs du libre se pose des questions rejoignant les miennes.

Quand au fait de présenter Linux comme un produit « grand publique » aucun acteur sérieux ne s’y risquerait.

Renault a écrit:
n’importe qui peut de plus modifier l'interface si elle le souhaite pour la rendre plus simple pour ses employés par exemple !

C’est bien là un des soucis.

La problématique n’est pas une problématique de développement de fonctionnalités, mais d’homogénéité de conceptualisation.

La pléthore de projet et de variante nuit profondément à la capacité de Linux à devenir un produit grand publique.

Un produit c’est du concept instancié pas un agrégat de fonctionnalités.
Désolé mais nous touchons encore à des questions philosophique et conceptuelles.

Il manque à Linux une vision claire définissant un axe de développement.
Le modèle coopératif touche à ses limites dans ce cadre.

Et si tu accepté de t’adonner plus largement à la langue de Shakespeare, tu constaterais que ce débat fait actuellement rage au sein de la communauté informatique.

Linux arrive à un tournant de ce point de vue, son mode développement ne lui permet actuellement pas d’être une réel alternative aux produits grand publique.

Le consensus sur cette question et assez générale, sauf au sein de la secte des fanatiques, qui heureusement ne représente pas toute la communauté.

Il y a bien des acteurs du libre qui réfléchissent et débâtent actuellement de la révolution que doit subir le modèle et crois moi c’est saignant.

Renault a écrit:
Avec du travail on arrive à ce qu'on veut... D'ailleurs rien ne t'empêche d'améliorer le travail au lieu de bavarder derrière ton écran en restant pessimiste à souhait.

Le travail ne suffit pas et peut même être totalement stérile.

Ce n’est pas la capacité a pondre du code qui est en jeu ici, mais un véritable travail de réflexion conceptuel, méthodologique, stratégique …

Là est la question qui se joue actuellement et elle se pose aussi bien pour la démarche grand publique que professionnel.

Le modèle du libre a serte créé une révolution, mais il touche ses imites, il doit être repensé.

L’urgence n’est pas de se mettre à coder, l’urgence est de réfléchir profondément et de remettre en question des certitudes datées et inopérante.

Renault a écrit:
Red Hat un nain, mouais, mais toute entreprise débute ainsi, puis pour que Microsoft fasse des FUD à son égard, c'est que c'est autre chose qu'un nain inoffencif.

Tu t’énerves Renault et tu racontes n’importe quoi.

Que Red Hat soit économiquement un nain est un fait, mais plus encore sa croissance économique et bien loin de lui donner la potentialité de devenir beaucoup plus a moyen terme.

Red Hat c’est économiquement désengagé de la volonté de créer une réelle alternative sur le marché grand publique.

Son Business Model est dépendant du marché professionnel sur le quel il est térs fortement bousculé par Microsoft qui a remarquablement réagit pour se battre contre la vague Linux qu’ils ont réussi a faire reculer de façons inquiétante.

L’implication de RedHat via Fedora est bien loin de faire le poids pour crée un produit grand publique qui ne figure nullement dans les clefs de son développement.

RedHat a focalisé son énergie sur le marché où elle a des chances de faire des profits : les pros.

Et même sur ce marché, après des débuts phénoménaux ils se trouvent confronté à un reflux inquiétant qui nécessitera une remise en question.
Il n’y a rien a attendre de sérieux de la par de RedHat pour le grand publique, ils ont d’autres chats à fouetter.

Renault a écrit:
Je vais faire comme toi, garde tes positions, continue à nier des possibilités ouvertes et qui commencent à porter des fruits, des personnes spécialisés dans l'économie et l'informatique y voient l'avenir comme Steve Jobs a eu la évélation dans les locaux de Xerox, mais nie, conteste ce qu'ils pensent, après tout tu as toujours raison, si le Libre en est incapable selon tes propos, elle le sera, détruit d'un tour de bras ce qui a été fait.

Puis comme ceux qui critiquent Wikipédia, au lieu de critiquer et de gueuler contre els personnes qui sont plus optimistes, contribuez, ça sera déjà ça...

J'en ai marre de ces discussions qui mènent nul part, tu es tout aussi borné que moi, arrête de me jeter la faute, je traine dans le milieu et je cottoie suffisament de gens expérimentés pour savoir ce que je dis. Je ne suis plus un bébé non plus...

La tu t’énerves, tant il t’est insupportable de constater, qu’on n’adhère pas a tes chimères adolescentes.

Tu dits n’importe quoi, tu me fais dire ce que je n’ais pas dit …

Je mets cela sur le compte d’un énervement un peu ridicule.

Je ne commenterais qu’une énormité :

Jobs a fait une révolution de produit, Linux est une révolution de modèle économique.

Cela n’a rien à voir et c’est cette révolution de produit qui finalement manque aujourd’hui au modèle.

Tu n’es pas un bébé, mais tu es bien jeune. Cool Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:19

Renault a écrit:
Tu as lancé beaucoup de conneries depuis le débuts, je n'accepte pas que tu critiques de la sorte alors que tu as sorti des arguments faux depuis plusieurs mois...

Là tu deviens grossier Mr Green

Quelles conneries ?

Quels arguments faux ?

J’attends Large Sourire

Par contre ton énervement continu à ce que tu me fasses dire ce que je n’ais jamais dit. Non

Ils ne doutent de rien les gamins Mr Green

Décidément il n’est pas bon de demander de prendre du recule et de sortir de ses certitudes aux jeunes gens Choqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:27

Genre installer un drievr nVidia relève d'une difficulté insurmontable (cocher dans un programme c'est dur je l'avoue), c'est un exemple parmis d'autres...

Les avis divergent, mais je ne trouve aps normal que tu contestes de manière impérative un autre point de vue tout aussi argumenter avec des gens aussi doués que tes sources. Ça ça me dépasse un peu acr tu fais preuve un peu d'aveuglement face à une situation...

Depuis quand contribuer = coder ? Merci de répondre à cette interrogation car depuis plusieurs postes tu réponds les contributions comme étant une participation au code, on est loin de cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:33

Renault a écrit:
Genre installer un drievr nVidia relève d'une difficulté insurmontable (cocher dans un programme c'est dur je l'avoue), c'est un exemple parmis d'autres...

Très bon exemple, pour un usage de masse c’est d’une grande difficulté quoi que tu en penses.

Tu n’as vraiment aucune notion de ce qu’est le grand publique.

C’est tout sauf instinctif Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:35

Ah oui, car aller sur internet, téélcharger et double cliquer dessus c'est instinctif ? Je suis sûr que si Windows Vienna l'implémente ce genre de chose, étrangement, ça deviendra très facile d'utilisation, pourquoi ? Car les utilisateurs sont formatés par Microsoft, et ont les réflexes imposés par ses programmes massivement utilisée.

Ne pas confondre habitudes et ergonomie, Windows n'est pas un standard en ergonomie, c'est un réflexe de Windowsien de procéder ainsi, ma sœur de 6 ans sait installer un logiciels GNU/Linux, je suis sûr que sous Windows elle en saurait incapable. Car elle sait tout simplement pas comment faire... Ici on a le même problème dans le sens inverse.


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:38

Renault a écrit:
Les avis divergent, mais je ne trouve aps normal que tu contestes de manière impérative un autre point de vue tout aussi argumenter avec des gens aussi doués que tes sources. Ça ça me dépasse un peu acr tu fais preuve un peu d'aveuglement face à une situation...

Non les avis convergent très largement, tu es bien mal informé.

Tu ne prends tes informations qu’au sein de la communauté des fanatiques.

Si tu lisais autre chose que celas-tu constaterais qu’il y a un large consensus sur les faits suivant :
• Linux n’est pas un produit grand public.
• Linux reste un système très technique.
• Le modèle de développement du libre touche actuellement ses limites.
• Se modèle doit d’urgence être repensé.
• Après avoir démarré en flèche Linux reflux sur les marchés professionnels.
• Les flux de cash généré par Linux sont bien loin de ce à quoi on s’adentait.
• Ceux a qui Linux voulait tailler des croupières ont régit avec force et se sont adapté.
• Le monde du libre doit d’urgence faire le constat des changements profonds qu’il a créé et en tenir compte pour se repositionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rossa



Messages : 126
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:42

Cool Renault

de toute façon Loyola est trés gentil (j'ai fait l'expérience) mais il y à un principe de base à respecter: IL A TOUJOURS RAISON .
Sachant cela on peu cosidérer que Linux est le top ainsi que Ferrari.javascript:emoticonp('bounce')
bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:44

Renault a écrit:
Depuis quand contribuer = coder ? Merci de répondre à cette interrogation car depuis plusieurs postes tu réponds les contributions comme étant une participation au code, on est loin de cela...

Il y a très peu de contribution conceptuelle de haut niveau dans le monde Linux, le développement est avant tout guidé par une approche fonctionnelle et non marketing.

La démarche, malgré tout les efforts reste avant tout une démarche de techniciens, d’où ma référence au code (Les spécification ne sont qu’une forme plus abstraite du code)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rossa



Messages : 126
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:45

J'ai merdé avec le Smilies....................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:52

Citation :
Pour Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie, le verrouillage de la propriété intellectuelle et des brevets est l'un des pires travers de la mondialisation.

«Le libre accès au savoir tient du bien public mondial»


Le dernier ouvrage de Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie 2001, est un livre contre le «fanatisme du marché». Un autre monde (1) est un nouveau réquisitoire contre une mondialisation déséquilibrée. Illustration avec l'enjeu des droits de propriété intellectuelle (PI).

La propriété intellectuelle est-elle la face cachée de la mondialisation ?
Les déséquilibres de ce régime de droits exclusifs sont parmi les pires déviances du capitalisme actuel. Parce qu'il est question de vie ou de mort, comme on le voit dans la lutte pour des copies de médicaments à bas prix. Les hommes ou les brevets ? La faute originelle : avoir laissé aux ministres du Commerce et aux multinationales le soin de façonner les trips [en français, Adpic ­ aspects des droits de propriété intellectuelle touchant au commerce ­, ndlr], en 1994. La PI est intégrée au commerce, pas à l'environnement ni aux normes de travail.

Vous le dénoncez, mais à l'époque vous étiez le conseiller de Clinton à la Maison Blanche !
Il faut voir le lobby formidable des multinationales du médicament et de l'industrie culturelle. Pourtant, on se battait nationalement pour élargir l'accès aux soins d'exclus américains. On était contre les trips, mais à l'arrivée on a préféré faire gagner les «sans-couverture sociale américains» plutôt que les «firmes pharmas». Mais les «firmes pharmas» ont gagné contre les «malades africains». Ils ne votent pas, eux...

Et, quinze ans après, rien n'est réglé...
Tous les pays n'ont pas la puissance du Brésil, qui a menacé de copier des médicaments antisida avant de voir le prix des originaux divisé par dix. Les multinationales ont toujours peur de laisser exporter des génériques de pays riches ou de laisser les pays pauvres en produire. Elles invoquent le coût de la recherche et développement ? Mais elles dépensent plus en pub sur les pilules de confort de vie. Elles redoutent que des génériques soient réexportés vers les pays riches ? En fait, elles craignent la réaction des consommateurs s'ils voyaient l'écart entre les prix que les firmes leur demandent et le prix réel. Elles ont baissé leurs prix pour mieux tenir leurs brevets.

La propriété intellectuelle favorise-t-elle la privatisation du savoir ?
L'Etat finance la recherche fondamentale, le privé met les médicaments sur le marché. Une sorte d'impôt, vu le fossé entre le coût de production (marginal) et le prix à la vente (phénoménal). Le risque de verrouillage du savoir se multiplie. Prenez la course à la brevetabilité des gènes humains : Myriad Genetics, qui a breveté deux mutations du gène du cancer du sein, a exigé que les labos à but non lucratif qui travaillent sur le dépistage paient un droit de licence ! L'idéologie simpliste de la PI peut affecter le rythme des innovations. On l'a vu avec le dépeçage de Netscape, navigateur concurrent de Microsoft, ou l'obligation pour le créateur du BlackBerry (terminal de poche, ndlr) de payer 600 millions de dollars à la firme qui avait acquis le brevet. Début XIXe, ces mêmes brevets avaient failli tuer l'avion ou l'automobile...

Mais les pays occidentaux ont combattu la PI pour se développer, comme ils ont usé du protectionnisme !
C'est comme donner un «coup de pied dans l'échelle» qui a permis de grimper. On le voit encore dans les subventions. On interdit à la Jamaïque de subventionner son lait, pas aux Etats-Unis. Le système actuel de la PI cherche à restreindre l'utilisation des savoirs. Pourtant, comme le disait Jefferson, ex-président américain, le savoir est comme une bougie : «Quand elle en allume une autre, sa lumière ne faiblit pas.» Le libre accès au savoir ­ les tenants de l'architecture ouverte, comme Linux ou Mozilla le savent ­ tient du bien public mondial ! Une obligation morale. Maintenir la PI dans les pays pauvres sur les médicaments, c'est pourtant du lose-lose, un truc de perdant dans les deux sens. Les firmes n'y gagnent rien, les pauvres perdent tout.

«Toutes les idées originales reposent sur des idées antérieures», écrivez-vous. On peut donc copier, voire contrefaire avant d'être créatif : on l'a vu avec les dragons asiatiques ?
Ils ont fait, comme le Japon ou la Corée, de la rétro-ingénierie : créer un objet différent avec des fonctionnalités identiques à l'objet de départ sans contrefaire de brevet. D'autres, comme la Chine, sont souples sur la contrefaçon. Mais là, l'enjeu n'est pas une question de survie. Dans le droit d'auteur, l'équilibre coût-bénéfice est compliqué, même si le protéger soixante-dix ans après la mort de l'auteur est ridicule. Idem avec la bataille autour du téléchargement gratuit de films ou de musique, l'équilibre est ténu.

Comment lutter contre la biopiraterie, le brevetage de ressources naturelles ?
Compliqué, car les trips ont été façonnés pour le business. Si l'on veut introduire de l'équité, empêcher le brevetage du riz Basmati (Inde), du rosy periwinkle (Madagascar) ou du quinoa (Bolivie), il faut pousser les firmes à payer, via la bioprospection et un partage des bénéfices. Pousser aussi les Etats-Unis à ratifier la convention de Rio sur la biodiversité. Permettre aussi une vraie transparence sur les 120 000 brevets annuels ! On est allé trop loin.

L'un des apôtres de la PI, Bill Gates, peut-il et défendre les brevets pour Microsoft et sa fondation pour l'accès à la santé ?
Gates, comme Rockfeller, utilise l'argent de son monopole illégal pour de bonnes causes, mais cela ne justifie pas la culture du monopole. On peut voler l'argent et le rendre aux pauvres, cela rend-il le délit moins mauvais ? Et, avec sa fondation, faire l'impasse sur la solution cruciale : toucher aux droits de propriété intellectuelle.

Il n'a aps l'air de ton avi et ce n'est pas à mon avis une tapette.

J'arrête le débat, il est de toute évidence que tu as obligatoirement raison et que je peux trainer avec la communautés, tu admettras toujours le contraire de ce que je dis. Ne donne aps ta leçon de morale habituelle, je préfère attendre avant de me prononcer, chose que toi tu oublies de faire, j'espère que l'avenir me donnera raison, ça te fera une très belle leçon de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:53

Rossa a écrit:
IL A TOUJOURS RAISON

Vraiment pas, par contre il pense plus loin que le bout de son nez, il connait les sujets dont-il parle, il lit beaucoup, il est cultivé et il a un gros QI. Mr Green

Je suis loin d’avoir toujours raison et de vouloir qu’il en soit ainsi, par contre avant de me faire avaler n’importe quoi il faut se lever tôt.

Renault du haut de ses 16 années et de ça toute petite expérience essaye de me faire gober des couleuvres.

Et autant quand il s’agit de Ferrari ou de MS je ne fais que défendre un point de vue très personnel.

Autant quand il s’agit de la politique du sport automobile je ne fais que transférer des connaissances plus larges à un domaine où elles ne sont que rarement appliquées.

Autant, là je ne fais que rappeler à Renault des évidences faisant consensus pour peu qu’on lise autre chose que « Les aventures de Oui-Oui au pays des fanatiques de Linux »


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 1:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 0:56

Toi tu arrives à voir tellement loin que tu arrives à faire des prédiction impossible sur un domaine aussi changeant est imprévisible, même Microsoft et Apple avouent ne pas savoir ce que els prochaines années réservent, alors si toi tu y arrives, je pense que tout le monde souhaite connaître ton don dans le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Rossa



Messages : 126
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:03

Il n'essaye pas de te faire avaler des couleuvres.
Il defend son truc et il à raison .
Rappelle toi les bagarres il y à 25 ans entre pro Mac et pro PC.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:11

Ta citation des Stiglitz, dans le cadre de notre discussion, prouverait que tu ne comprends rien aussi bien à ses propos qu’aux miens.

Où as-tu lu que je considérais que le modèle du libre n’avait pas profondément bouleversé les modèles économiques de l’industrie informatique et n’avait pas eu d’importante conséquences sur les notions de propriété intellectuelle ?

Pourquoi n’irais-je un fait ?

Par contre, où vois tu que Stiglitz considère que Linux est un produit grand publique ? (Il n’est pas con, il parle lui de ce qu’il connait c'est-à-dire l’économie)

Où vois tu qu’il considère que Linux va immanquablement tailler des croupières à ses concurrents ?

Stiglitz est un des pères de l’économie de l’information et dans ce cadre il c’est intéressé au rôle économique de la propriété intellectuelle et à son poids sociale.

Le propos que tu cites est un propos politique néokeynésien dans le cadre d’une économie de la connaissance où il considère que la propriété intellectuelle est un frein au développement équitable du monde.

Ce propos ne change strictement rien au consensus qui se dégage actuellement autour de la situation du libre :

Loyola a écrit:
Renault a écrit:
Les avis divergent, mais je ne trouve aps normal que tu contestes de manière impérative un autre point de vue tout aussi argumenter avec des gens aussi doués que tes sources. Ça ça me dépasse un peu acr tu fais preuve un peu d'aveuglement face à une situation...

Non les avis convergent très largement, tu es bien mal informé.

Tu ne prends tes informations qu’au sein de la communauté des fanatiques.

Si tu lisais autre chose que celas-tu constaterais qu’il y a un large consensus sur les faits suivant :
• Linux n’est pas un produit grand public.
• Linux reste un système très technique.
• Le modèle de développement du libre touche actuellement ses limites.
• Se modèle doit d’urgence être repensé.
• Après avoir démarré en flèche Linux reflux sur les marchés professionnels.
• Les flux de cash généré par Linux sont bien loin de ce à quoi on s’adentait.
• Ceux a qui Linux voulait tailler des croupières ont régit avec force et se sont adapté.
• Le monde du libre doit d’urgence faire le constat des changements profonds qu’il a créé et en tenir compte pour se repositionner.

La question politique de la propriété intellectuelle et de sa pertinence et un tout autre débat.

De même il y a un pas entre considérer que le libre est un bon modèle et garantir son succès.

De grâce Renault arrêtes de tout mélanger et de te comporter en crétin faisant feu de tout bois pour se défendre, cela frôle le ridicule.

Dire que le libre et en crise et que Linux et encore bien loin d’être un produit grand publique, ce n’est pas prendre la défense de Microsoft et condamner le libre.

C’est juste un constat.

Crois moi un homme de gauche comme moi et fort sensible au modèle économique du libre et serait très heureux de voir se développer demain une réel alternative aux offres propriétaires.

Mais pour l’instant nous en sommes loin et il y a urgence pour la communauté du libre à se réformer si elle veut être à la hauteur du défi qu’elle c’était lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:18

Loyola, tu disais que l'économie du Libre montrait ses limites, je voualsi te prouver le contraire, je suis aps con et j'ai capté quand même les sens de ses propos, je te pensais assez intelligent pour que tu suives ma transition, je me suis trompé.

Mais tu prédis un truc dont personne n'ose faire car c'est impossible, regarde la guerre Mac et PC, beaucoup misait sur le Mac, sauf que, d_s qu'il y a eu des PC produits autre par IBM, la tendance s'est inversé, pourtant, l'ergonomie et la simplicité était du côté du Mac et non du PC, la « puissance » s'est imposé et la prévision faite majoritairement avant la réduction rapide du prix des PC s'est révélée un échec. Apple et beaucoup pensaient que Mac gagnerait avec son interface graphique, ils ont eu tort et 10-20 ans plus tard, les voilà de nouveau aux dvants de la scène après une période de transition. Qui dit que l'histoire ne va pas se répéter ?

Tu ne peux affirmer à 100% ce que tu dis, prédire l'avenir est un rêve mais impossible à faire surtout sur le long terme de ce domaine.

Tu confonds également des choses, nous sommes à 50-50, c'est très bien ainsi, je vais arrêter car je sens le point Godwin venir.

Qui vivra verra nom du Diou ! Tu as peut être tort, j'ai peut être tort, on ne peut affirmer ce que l'avenir nous réserve exactement, si ça se trouve ça sera un autre modèle de développement qui s'imposera, rien n'est sûr. Par exemple, si demain la justice américaine saisit une nouvelle foi Microsoft pour violation de l'anti-trust (elle peut le faire aujourd'hui si elle le veut), Microsoft pourrait tomber en ruine et ses produits avec, si ce genre de scénario se produit et ça peut arriver, tout peut basculer en un rien de temps.


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Rossa



Messages : 126
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:19

Bon je rentre d’intervention, j’ai encore vu de la bouillie on ne si fait jamais : j’avais faim ……je n’est plus faim je vais essayer de dormir à plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9371
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:20

Rossa a écrit:
Il n'essaye pas de te faire avaler des couleuvres.
Il defend son truc et il à raison .
Rappelle toi les bagarres il y à 25 ans entre pro Mac et pro PC.......

On ne défend jamais rien en refusant de voir des vérités qui fâchent et en campant sur des aveuglements passionnels.

C’est, au contraire, la meilleure façon d’aller dans le mur.

Nous ne sommes pas dans le cadre d’une ridicule querelle de chapelle entre fanatique imbécile comme dans la querelle Mac/PC.

J’ais dans ma longue expérience de l’informatique travaillé avec bien des systèmes d’exploitations et je continue à vivre avec passion dans l’usage d’une grande diversité de systèmes au quotidien.

Il ne s’agit pas de dire truc est mieux que machin, mais simplement de sortir des illusions.

S’aveugler sur tout ce qui manque à Linux pour atteindre ses objectifs initiaux d’alternative sérieuse aux systèmes propriétaire n’est pas de mon point de vue un service à rendre à Linux.

Nier que le modèle de développement de ce systèmes touche à ses limites n’est pas lui faire un cadeau.

J’essaie de ramener Renault à la lucidité sans laquelle peu de chose peuvent se développer longtemps.

J’utilisé Unix quand Renault n’était même pas une vague lueur dans le regard de son père et Linux en des temps où il ne s’imaginait même pas que ce qui lui servait à faire pipi puisse avoir un autre usage.

J’aime ce systèmes et la démarche politique qui l’entour me séduit, mais je ne vais pas pour autant m’aveugler sur sa situation actuelle.


Dernière édition par le Sam 24 Nov 2007 - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Informatique   Sam 24 Nov 2007 - 1:22

Mon père utilisait un ordinateur passionnément que tu étais encore à tes soirées d'adolescent. On peut aller loin comme ça. Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Informatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Informatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informatique et photo
» VDS pieces informatique
» bug informatique sur le forum ?
» recherche carnet entretien format informatique
» Cherche matos informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Détente-
Sauter vers: