Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le vide de 1994

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Le vide de 1994   Lun 5 Sep 2011 - 9:36

Le moment où Michael Schumacher prend le pouvoir en Formule 1 est celui d'une vacance du "pouvoir" telle qu'on en a jamais vu dans l'historie de la F1. Cela est dû aux retraits de Piquet, Prost, Mansell et au décès de Senna, qui ont dominé la discipline pendant dix ans. Car voyons un peu quelles sont les forces en présence à la veille du GP de Monaco 1994:

Quatre vainqueurs de Grands Prix, le plus titré étant... Berger, avec huit succès. Suivent Alboreto (cinq victoires), Schumacher (quatre victoires) et Hill (trois victoires). Et encore, on peut sans hésiter mettre de côté Alboreto, ses derniers lauriers remontant à neuf ans...

En ce qui concerne les poles positions, là encore le plateau était maigre: Berger par ancienneté avait huit poles, devant Hill deux poles, Alboreto idem et de Cesaris une pole. La remarque concernant Alboreto vaut pour de Cesaris, sa pole position datant de... 1982.

Enfin, si l'on considère les places aux championnat, et que l'on enlève une nouvelle fois Alboreto, on peut constater qu'aucun des 28 pilotes engagés pour ce Grand Prix n'avait joué jusque là le titre de champion du monde et n'avait fait mieux qu'une troisième place au général.

Bref, tout cela pour montrer le très grand vide qui s'ouvrait devant le jeune Schumacher en 1994. Et ce qui explique aussi le retour inopiné et commandé par Ecclestone du vieux Mansell à compter du GP de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Lun 5 Sep 2011 - 10:04

MS a effectivement débuté son impérium sans avoir face à lui le moindre pair à vaincre, ni même à ses côté un quelconques équipier de valeur.

C'est un des vice de légitimité auquel il est confronté, même s'il n'a aucune responsabilité dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Lun 5 Sep 2011 - 23:00

Cependant j'ai vraiment apprécié les années 98 et 2000 lorsqu'il y avait une lutte saine et classieuse entre lui et Hakkinen, c'était pour moi leurs plus belles heures, à l'un et à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Lun 5 Sep 2011 - 23:05

C'est en 1999 qu'il est du être titré Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Lun 5 Sep 2011 - 23:10

Loyola a écrit:
MS a effectivement débuté son impérium sans avoir face à lui le moindre pair à vaincre, ni même à ses côté un quelconques équipier de valeur.

C'est un des vice de légitimité auquel il est confronté, même s'il n'a aucune responsabilité dans cette situation.

La chose qui me fait sourire, plus par symbole (ou chose étrange disons) que par plaisir, la première pôle de Schumacher a été obtenue la course qui a suivit la mort de Senna.
On sait que Schumacher n'était pas un poleman (91 victoires pour 68 poles), mais il lui a fallu malgré une voiture capable d'aller chercher la pole attendre la mort du plus célèbre poleman pour qu'il décroche enfin sa première pole position. D'ailleurs à la mort du brésilien, il s'est mis à les enchainer : 6 pour 11 courses. Les trois premières courses il était sur la première ligne en compagnie de Senna.

Il est certain que la mort de Senna était la disparition du dernier pilote ayant le potentiel de battre l'allemand et de se mesurer à lui sans trop de problème. Et vu l'âge de Senna à ce moment là, il aurait pu continuer sa carrière jusqu'à la saison 2000 s'il était motivé pour cela. Car il est vrai que le brésilien n’aimait pas trop lutter contre Schumacher et son duel avec Prost lui manquait terriblement. En 4 saisons, la Formule 1 a vu des détenteurs de 11 titres de champion du monde partir soit l'essentiel des titres entre 1981 et 1993, ces 4 saisons qui ont vu germer le pilote germanique vers l'acquisition du titre mondial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Mar 6 Sep 2011 - 7:05

Oui et sans même parler de grands succès, en deux ans on a aussi le départ des principaux seconds couteaux de la période: Patrese, Boutsen, Alboreto, de Cesaris, Capelli, Warwick etc... Ne restaient que Berger et Brundle.
J'imagine que le vide a dû être grand pour ceux qui ont grandi avec la F1 des années 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Ven 9 Sep 2011 - 13:22

Une page de l'histoire de la F1 s'est effectivement tournée entre la retraite de Prost fin 1993 (pour laquelle sa prise de décision par le natif de Saint-Chamond trouve en partie ses fondements par le traitement des journalistes français de l'époque, peu tendres avec le pilote !), puis la mort d'Ayrton Senna.
La formule 1 s'est subitement retrouvée décapitée. Ce n'est pas le retour symbolique de Mansell pour 3 courses qui changea quoique ce soit à ce sentiment, à l'époque.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 9:57

A propos de 1994, Jos Verstappen affirme dans une interview que la Benetton B194 du seul Schumacher bénéficiait d'aides électroniques au pilotage illégales.

Pourtant la combine sur les valves des buses d'essence, c'est bien Verstappen qui en a été victime à Hockenheim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 10:05

La Benetton de 1994 était tout sauf réglementaire.

C'est la FIA qui a fait le choix de laisser passer face à la situation de la F1 en cette saison.

Il fallait au plus vite un nouvel héros à la F1, les intérêt supérieur de la FIA ont pris naturellement le pas sur l'équité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 10:32

Loyola a écrit:
La Benetton de 1994 était tout sauf réglementaire.

C'est la FIA qui a fait le choix de laisser passer face à la situation de la F1 en cette saison.

Il fallait au plus vite un nouvel héros à la F1, les intérêt supérieur de la FIA ont pris naturellement le pas sur l'équité.


Ce qui est hallucinant c'est de voir encore les tombereaux d'insultes contre Verstappen sur certains forums de Formule 1, de la part de schumistes enragés. Le temps passe (cela fait 17 ans déjà ! Choqué ) mais l'aveuglement demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 13:17

La betise a ceci de superieur sur l'inteligence : elle n'a elle pas de limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 13:23

Tony a écrit:
A propos de 1994, Jos Verstappen affirme dans une interview que la Benetton B194 du seul Schumacher bénéficiait d'aides électroniques au pilotage illégales.

Pourtant la combine sur les valves des buses d'essence, c'est bien Verstappen qui en a été victime à Hockenheim.

Sur le dernier point : exact.
Pour le début de ton propos, une réponse : "Tiens, Verstappen se réveille 17 ans plus tard ?"

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 13:28

Il est à rappeler à ceux qui adorent Schumacher Ier et qui pourraient nous lire, qu'en 1994 la FIA fut très partiale, notamment dans l'affaire du drapeau noir de Silverstone.
Deux courses de suspension pour Schumacher constituèrent une sanction sportive très légère compte tenu de la gravité des faits.
Sans compter l'épisode du fond plat non réglementaire à Spa-Francorchamps, la valve d'essence à Hockenheim, le coup de l'assistance électronique au départ à l'aide de PC portables...

Une Benetton-Ford, certes aérodynamiquement bien née mais propulsée par un modeste V8 Ford, aurait pu dominer ainsi une Williams-Renault qui était loin d'être inférieure à sa devancière, sans que cela ne fît appel à des procédés illégaux ? La duperie ne prend pas.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.


Dernière édition par greencreeper le Dim 11 Déc 2011 - 16:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 13:41

La question est simple: est-ce que dans une fédération où auraient régné l'équité, l'indépendance et le respect des règles établies, Benetton et Schumacher auraient été exclues du championnat 1994, une fois leur culpabilité prouvée ? Pour ma part je pense qu'on peut répondre oui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 13:43

greencreeper a écrit:
Il est à rappeler à ceux qui adorent Schumacher Ier et qui pourraient nous lire, qu'en 1994 la FIA fut très partiale, notamment dans l'affaire du drapeau noir de Silverstone.
Deux courses de suspension furent très légères compte tenu de la gravité des faits.
Sans compter l'épisode du fond plat non réglementaire à Spa-Francorchamps, la valve d'essence à Hockenheim, le coup de l'assistance électronique au départ à l'aide de PC portables...

Une Benetton-Ford, certes aérodynamiquement bien née mais propulsée par un modeste V8 Ford, aurait pu dominer ainsi une Williams-Renault qui était loin d'être inférieure à sa devancière, sans que cela ne fasse appel à des procédés illégaux ? La duperie ne prend pas.

Pour SPA, je pense que l'excuse donnée par Benetton est crédible, et si elle l'est, la sanction est très injustifiée et lourde.
Pour le grand prix de Grande-Bretagne, je trouve déjà ridicule de sanctionner d'un stop and go une telle connerie (non mais sérieux ça fait quoi qu'un pilote passe provisoirement devant un autre pilote au tour de formation ?), puis la peine a été effectuée après de longues discussions entre la FIA et l'équipe malgré des drapeaux noirs au milieu… D'ailleurs je trouve ça un peu vache que la FIA ne permette pas de dialoguer des sanctions en cours de piste s'il y a désaccord et sorte directement une sanction très sévère.

Après je ne nie pas l'existence des aides électroniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 15:36

Ces sanctions sportives de Silverstone et Spa n'étaient-elles pas un moyen de frapper Benetton et Schumacher sans trop les handicaper du fait du potentiel de la B194 et de l'avance prise au classement par l'Allemand ? La présence d’un antipatinage était un secret de polichinelle dans le paddock, déjà Senna avant sa mort soupçonnait fortement Benetton de tricherie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 15:59

Peut être.
Car si on peut admettre sans difficulté que la Benetton était illégale, les sanctions de la FIA étaient particulièrement lourdes au vu des manquement du règlement de Benetton en piste (donc en ignorant l'aspect des aides électroniques).
C'était sans doute pour justement punir malgré le manque de preuves formelles ce qui se passait en dehors de la piste, cela montre que la FIA cette année là a manqué à son rôle au profit du spectacle. Triste année qui n'avait pas besoin de ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 16:18

Tony a écrit:
La question est simple: est-ce que dans une fédération où auraient régné l'équité, l'indépendance et le respect des règles établies, Benetton et Schumacher auraient été exclues du championnat 1994, une fois leur culpabilité prouvée ? Pour ma part je pense qu'on peut répondre oui...

On peut le penser en toute objectivité, compte tenu de l'ensemble des faits répréhensibles à l'époque qui sont et ont été rapportés.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 16:23

Renault a écrit:
Pour le grand prix de Grande-Bretagne, je trouve déjà ridicule de sanctionner d'un stop and go une telle connerie (non mais sérieux ça fait quoi qu'un pilote passe provisoirement devant un autre pilote au tour de formation ?), puis la peine a été effectuée après de longues discussions entre la FIA et l'équipe malgré des drapeaux noirs au milieu… D'ailleurs je trouve ça un peu vache que la FIA ne permette pas de dialoguer des sanctions en cours de piste s'il y a désaccord et sorte directement une sanction très sévère.

Peu importe que le règlement sportif à l'époque en vigueur, concernant les positions respectives des pilotes lors du tour de formation, plaise ou non : Schumacher ne le respecta pas. Les commissaires sportifs de l'époque prirent donc la décision qui s'imposait, à savoir une pénalité du type "stop and go" (de 5 secondes !).
Cette décision n'était pas susceptible d'être interjetée en appel durant la course. Benetton aurait dû faire rentrer Schumacher sans tarder.
Le drapeau noir est donc une conséquence logique du non respect par Schumacher et Benetton du délai maximal accordé en piste avant de rentrer effectuer sa pénalité aux stands.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Le vide de 1994   Dim 11 Déc 2011 - 16:27

Tony a écrit:
Ces sanctions sportives de Silverstone et Spa n'étaient-elles pas un moyen de frapper Benetton et Schumacher sans trop les handicaper

Gagné : paraître juste en sanctionnant, mais sanctionner modérément : ainsi la possibilité pour Schumacher, à l'époque, de glaner le titre était préservée. Il fallait du suspense et un "héros", ce qu'expliqua justement Loyola il y a quelques temps.
La FIA a joué sur deux tableaux, et a réussi sur les deux tableaux. Sauf que le titre du Kaiser est entaché de tricherie.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vide de 1994   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vide de 1994
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probleme de batterie qui se vident a l'arret
» S3 POMPE A HUILE + POMPE A VIDE
» Fuite d'eau, mon Chrysler se vide par une durite !!!
» Vide garage...quelques pièces à pas cher S2 V6 3,3L
» [ BMW E32 730i an 1994 m60v8 ] gresillement sous volant : la batterie se vide ! (résolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Hier-
Sauter vers: