Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Analysons les chiffres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Analysons les chiffres   Mar 8 Déc 2009 - 16:10

Pour se souvenir d'où nous venons, une petite enfilade consacré aux bases de données de résultats et à leurs analyses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 8 Déc 2009 - 16:20

J'avais fait naguère un petit travail, qui me semble intéressant, basé sur l'analyse pour chaque saison du nombre de kilomètre en tête parcourus par chaque constructeur.

C'est un indicateur intéressant de performances absolue, qui s'affranchit des questions de fiabilité, d'accidents de course et de stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 8 Déc 2009 - 16:47

Premier constat, il est fort rare que l'écurie ayant aligné le plus de Km en tête ne déécroche pas au moins un des deux titres.

Une première période qui m'a semblée intéressante, ce sont les année 80/81/82.

Sur ces trois saisons, Renault domine sur cet aspect sans pour autant en tirer les fruits, la Renault F1 était sans doute déjà, intrinsèquement, la machine à battre, mais il lui manquait encore la fiabilité.

Une autre année intéressante, c'est 1985.

Malgré les deux titres de McLaren, Williams et Lotus ont réalisé de bien meilleurs performance sur cet aspect.

Un résultat annonçant la monté en puissance des Williams-Honda manquant encore de fiabilité, attestant du grand talent de Senna chez Lotus mais sans doute biaisé en partie par la semi retraite de Lauda chez McLaren.

Plus prés de nous 2005 et 2006 qui virent Renault truster toutes les couronnes.

En 2005 c'est McLaren qui dominé légèrement sur ce type de critère, la régularité et sans doute le système de bonification firent la différence.
En 2006 c'est au tour de Ferrari de dominer légèrement, là encore la régularité fit la différence.


Dernière édition par Loyola le Mar 31 Mai 2011 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 8 Déc 2009 - 16:56

Tient un truc absolument objectif et factuel :

Rubens Barrichello est le pilote le plus rapide de l'histoire de la F1 sur un tour.
Au essais du GP d'Italie 2004 il boucla un tour à la moyenne de 260,395 Km/h.

Montoya se classe second avec 259,828 Km/h au Gp d'Italie 2002.

Notons que la performance de Keke Rosberg à Silverstone en 1985 dont je parlais naguère, reste à ce jour la troisième qualification la plus rapide de l'histoire de la F1 après prés de 25 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Dim 16 Mai 2010 - 20:18

Webber pointe pour la première fois de sa carrière en tête du championnat.

Il est intéressant que de constater que fort peu de pilote ont cumulé des Gp en tête du championnat sans jamais être couronné :

REUTEMANN Carlos 13
MOSS Stirling 8
REGAZZONI Clay 7
McLAREN Bruce 6
ALBORETO Michele 6
WEBBER Mark 6
IRVINE Eddie 5
PIRONI Didier 4
BEHRA Jean 3
LAFFITE Jacques 3
ARNOUX René 3
WATSON John 3
COULTHARD David 3
TARUFFI Piero 2
TRINTIGNANT Maurice 2
COLLINS Peter 2
Von TRIPS Wolfgang 2
DEPAILLER Patrick 2
De ANGELIS Elio 2
MASSA Felipe 2
MUSSO Luigi 1
BANDINI Lorenzo 1
RODRIGUEZ Pedro 1
VILLENEUVE Gilles 1
FISICHELLA Giancarlo 1
KUBICA Robert 1




A contrario notons que Hunt ne fût qu'une fois en tête du championnat Cool


Dernière édition par Loyola le Mer 27 Juil 2011 - 13:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Jeu 18 Nov 2010 - 14:40

Vettel partage actuellement le privilège fort rare d'avoir été champion du monde en n'ayant été qu'une seul fois en tête du championnat dans sa carrière : Surtees et Hunt.

Mais pour lui, il y a fort a parier qu'il ne conserve pas ce particularisme jusqu'a la fin de son parcours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Jeu 18 Nov 2010 - 14:42

../..



Dernière édition par Loyola le Mer 27 Juil 2011 - 13:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Jeu 18 Nov 2010 - 14:47

Et pour finir les champions du monde ayant été en tête du championnat moins de 10 fois :


SURTEES John 1
HUNT James 1
VETTEL Sebastian 1
ROSBERG Keke 3
HILL Phil 4
FARINA Giuseppe 5
HAWTHORN Mike 5
VILLENEUVE Jacques 5
RINDT Jochen 8



Dernière édition par Loyola le Mer 1 Juin 2011 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Sam 8 Jan 2011 - 17:58

Cruel constat pour Reutemann, Moss, Regazzoni. Très triste

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Lun 30 Mai 2011 - 21:44

En me penchant sur la répartition des victoires en fonction des places sur la grille je me rend compte que cet indicateur à une grande variabilité quand on l'analyse saison par saison.

Donc les chiffres globaux de l'histoire de la F1 ne servent nullement a anticiper les chances de victoire d'un pilote en fonction de sa place sur la grille.

Voici l'évolution des chances de victoire en fonction des saisons pour la pole :



Nous pouvons aussi observer les valeur maximales, minimales et moyennes pour chaque position sur la grille sur l'ensemble des saisons.



Chose surprenante à l'exception de la pole position toute les autres places sur la grille ont connues des saison où elles n'ont pas mené à la victoire.

Par exemple :
• En 2003 et 1959 aucun pilote ne la emporté en partant second.
• En 2004, 1991, 1989, 1976, 1971, 1967, 1958 et 1952 aucun pilote ne la emporté en partant troisiéme (Alors que globalement un pilote partant 3° a 12,6% de chance de l'emporter !!)

Et pour finir la distribution des chances de victoire pour les trois premières places sur la grille par saison :



Comme je l'écrivais, c'est d'une variabilité fort conséquente Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Lun 30 Mai 2011 - 22:22

Pour ramener tout cela à un de mes petit plaisir :

• Les années 80 furent celle où les chance de l'emporter en partant de la pole furent les plus faible (28%) de l'histoire de la F1 et où celle de faire une belle remonté en s'élançant d'au delà de la troisiéme ligne furent les plus fortes.

• Les années MS furent celle où les chance de l'emporter en partant de la pole furent les plus forte (50%) de l'histoire de la F1.


Mr Green Clin d'oeil






Dernière édition par Loyola le Lun 30 Mai 2011 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1848
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Lun 30 Mai 2011 - 22:26

Loyola a écrit:
Pour ramener tout cela à un de mes petit plaisir :

• Les années 80 furent celle où les chance de l'emporter en partant de la pole furent les plus faible (28%) de l'histoire de la F1 et où celle de faire une belle remonté en s'élançant d'au delà de la troisiéme ligne furent les plus fortes.

• Les années MS furent celle où les chance de l'emporter en partant de la pole furent de loin les plus forte (50%) de l'histoire de la F1.


Mr Green Clin d'oeil

D'où le fait que tes chiffres n'ont pas tellement de sens (à savoir la prédictibilité d'une victoire depuis la pôle chaque saison).
Car si on regarde les saisons 2004 ou 1992 (et même 2011 !) par exemple où on a eu une voiture ultra-dominatrice, on a alors le meilleur pilote qui enchaine pôle sur pôle et la victoire par la suite. Ce genre de saisons biaisent totalement l'importance de la pôle sur ces saisons là, vu que ce n'est pas la pôle qui compte, ni la position du victorieux au départ mais de qui est au volant de ces voitures ultra-dominatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Lun 30 Mai 2011 - 22:35

Mes chiffres ont tous leur sens, bien au contraire. Non Mr Green

Et ce que tu mets en avant n'est nullement un biais au sens statistique du terme, un biais n'est pas ce qui explique l'existence d'une variabilité. Cool

Ils montre assez clairement que la variabilité des ratio de victoire par position sur la grille est très grande et ce sur l'ensemble de l'histoire de la F1 comme l'illustre ce graphique :



Ce qui n'a pas de sens c'est de croire que une vision macroscopique de l'histoire de la F1 peu être pertinente face à une situation actuelle comme le font hélas tant de journaliste.


Les chances de victoire pour un pole-man sont fonction de bien des critères :
• fiabilité de la monoplace.
• "fiabilité" du pilote.
• Spécificité des monoplaces et des moteurs aux essais par rapport à la course.
• Impact des pneumatique et des règlements sur leur usage.
• Type de talent du pilote.
• Format des qualifications et lien avec les conditions de course.
• Stratégie de course et importance de cette stratégie dans le contexte.
• Politique d'écurie vis-à-vis des rivalités des pilotes et des consignes.
• Capacité a dépasser en course
• ...

L'impact de la position au départ doit être contextualisé pour avoir un vague sens est ne peut se résumer à un simple ratio.

Ce n'est pas parce qu'une variabilité peu s'expliquer que ce n'est pas une variabilité condamnant l'usage de la simple moyenne comme indicateur.




Dernière édition par Loyola le Mar 31 Mai 2011 - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 31 Mai 2011 - 8:31

Pour continuer dans cette veine, il est amusant de constat qu'il est quinze saisons où le plus grand nombre de victoires n'a pas été acquis en s'élançant de la pole-position :

• En 58, 62, 67, 73, 80, 81, 86, 87, 96 et 99 c'est le second temps qui avait le plus de chance de vaincre.
• En 56, 70 et 85 c'est le troisiéme temps qui avait le plus de chance de vaincre.
• Pour 1968 un tiers des victoires ont été acquises en partant de la 6° place !!
• En 1982 la 4° et 5° place était équiprobable et offraient les meilleurs chances.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 31 Mai 2011 - 9:00

Pour continuer dans sur ce sujet, voici les taux de transformation des pole-positions en victoires pour les pilotes ayant réalisé au moins dix pole-positions :

ALONSO Fernando 65,0%
ASCARI Alberto 64,3%
SCHUMACHER Michael 58,8%
VETTEL Sebastian 55,0%
PROST Alain 54,5%
MASSA Felipe 53,3%
MANSELL Nigel 53,1%
FANGIO Juan Manuel 51,7%
HAMILTON Lewis 50,0%
MOSS Stirling 50,0%
HUNT James 50,0%
STEWART Jackie 47,1%
BRABHAM Jack 46,2%
CLARK Jim 45,5%
SENNA Ayrton 44,6%
ANDRETTI Mario 44,4%
BERGER Gerhard 41,7%
HAKKINEN Mika 38,5%
VILLENEUVE Jacques 38,5%
LAUDA Niki 37,5%
RAIKKONEN Kimi 37,5%
BARRICHELLO Rubens 35,7%
HILL Damon 35,0%
HILL Graham 30,8%
ICKX Jacky 30,8%
RINDT Jochen 30,0%
MONTOYA Juan-Pablo 23,1%
PETERSON Ronnie 21,4%
PIQUET Nelson 20,8%
COULTHARD David 16,7%
ARNOUX René 11,1%




Dernière édition par Loyola le Mer 1 Juin 2011 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 31 Mai 2011 - 9:02

Et dans le même acabit, voici le ratio de victoire obtenus sans s'élancer de la pole-position pour les pilotes ayant réalisé au moins dix pole-positions :

COULTHARD David 84,6%
PIQUET Nelson 78,3%
HILL Graham 71,4%
ARNOUX René 71,4%
STEWART Jackie 70,4%
PETERSON Ronnie 70,0%
HILL Damon 68,2%
RAIKKONEN Kimi 66,7%
PROST Alain 64,7%
LAUDA Niki 64,0%
BRABHAM Jack 57,1%
MONTOYA Juan-Pablo 57,1%
SCHUMACHER Michael 56,0%
VILLENEUVE Jacques 54,5%
BARRICHELLO Rubens 54,5%
ALONSO Fernando 50,0%
MOSS Stirling 50,0%
BERGER Gerhard 50,0%
HAKKINEN Mika 50,0%
ICKX Jacky 50,0%
RINDT Jochen 50,0%
MANSELL Nigel 45,2%
HAMILTON Lewis 40,0%
CLARK Jim 40,0%
FANGIO Juan Manuel 37,5%
ANDRETTI Mario 33,3%
ASCARI Alberto 30,8%
HUNT James 30,0%
SENNA Ayrton 29,3%
MASSA Felipe 27,3%
VETTEL Sebastian 26,7%



Dernière édition par Loyola le Mer 1 Juin 2011 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2483
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 31 Mai 2011 - 9:05

Cela met parfaitement en relief les pilotes qui sont bons dans le rôle du chasseur et médiocre dans le rôle du chassé et vice et versa... Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mar 31 Mai 2011 - 9:52

Il y a de ça mais pas seulement.

Par exemple la monoplace et sa propulsion joue un rôle important.

Il fût, par exemple, un temps où les moteurs étaient spécifiques pour les qualifications et où la fiabilité des moteurs turbo était fort loin d'être au RDV.

Cela explique le faible tôt de concrétisation d'un Arnoux ou d'un Senna sur sa période Lotus-Renault.

Par exemple Senna a participé à 31 GP avec une Lotus propulsé par un bloc Renault.
• Il a réalisé durant cette période 15 pole-positions (48,3%) et 4 victoires (12,9%)
• Seulement 3 de ces pole-positions se sont transformé en victoire (20%)
• Une seule de ses victoires a été réalisé en ne partant pas de la pole-position (25%)
• Il a abandonné 15 fois (48,3%)

Pour Arnoux il a participé à 59 GP chez Renault.
• Il a réalisé durant cette période 14 pole-positions (23,7%) et 4 victoires (6,8%)
• Seulement 1 de ces pole-positions c'est transformé en victoire (7,1%)
• Trois de ses victoires ont été réalisé en ne partant pas de la pole-position (75%)
• Il a abandonné 29 fois (49,2%)


Comme toujours les capacités du pilote ne sont qu'un des paramètres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mer 1 Juin 2011 - 12:44

Un petit tableau représentant les période pendant lesquelles les pilote ont détenu le record du nb de victoires en GP.

Pilote Début Fin J
PROST Alain 17/05/87 19/08/01 5 208
STEWART Jackie 03/06/73 17/05/87 5 096
FANGIO Juan Manuel 05/09/54 22/10/67 4 795
SCHUMACHER Michael 19/08/01 --- 3 573
CLARK Jim 22/10/67 03/06/73 2 051
ASCARI Alberto 03/08/52 05/09/54 763
FANGIO Juan Manuel 01/07/51 03/08/52 399
FARINA Giuseppe 03/09/50 27/05/51 266
FANGIO Juan Manuel 18/06/50 03/09/50 77
FANGIO Juan Manuel 27/05/51 17/06/51 21
FARINA Giuseppe 04/06/50 18/06/50 14
FARINA Giuseppe 17/06/51 01/07/51 14
FANGIO Juan Manuel 21/05/50 30/05/50 9
FARINA Giuseppe 13/05/50 21/05/50 8
PARSONS Johnnie 30/05/50 04/06/50 5



Pour l'instant c'est encore Alain Prost qui a détenu se record le plus longtemps et MS devra attendre le 23 Novembre 2015 pour s'enorgueillir d'un record de plus. A moins qu'Alonso ne remporte 66 GP d'ici là. Mr Green

Même exercice pour les recordman de pole-position :

Pilote Début Fin J
CLARK Jim 06/08/67 28/05/89 7 966
SENNA Ayrton 28/05/89 12/03/06 6 132
FANGIO Juan Manuel 17/07/54 06/08/67 4 768
SCHUMACHER Michael --- 01/06/11 1 907
FANGIO Juan Manuel 02/07/50 18/01/53 931
ASCARI Alberto 05/07/53 17/07/54 377
ASCARI Alberto 18/01/53 21/06/53 154
FANGIO Juan Manuel 04/06/50 18/06/50 14
FARINA Giuseppe 18/06/50 02/07/50 14
FANGIO Juan Manuel 21/06/53 05/07/53 14
FANGIO Juan Manuel 21/05/50 30/05/50 9
FARINA Giuseppe 13/05/50 21/05/50 8
FAULKNER Walt 30/05/50 04/06/50 5


Là c'est le grand Jim Clark qui tient toujours le haut du pavé.

MS devra attendre le 2 Janvier 2028 Mr Green

Et 49 pole semblent à la porté d'un Alonso ou d'un Vettel d'ici là Cool


Dernière édition par Loyola le Mer 1 Juin 2011 - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2246
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mer 1 Juin 2011 - 13:20

On peut se poser la question de savoir si un pilote bénéficiera un jour des conditions de Schumacher pour battre son incroyable record. Une équipe tournée vers un seul homme et ultra-dominatrice pendant cinq ans. Néanmoins un pilote pourrait le battre sur la durée, avec une longue carrière et des saisons à plus de vingt Grand Prix. Prenons Vettel: il y a de très fortes chances pour qu'à seulement 24 ans, il soit double champion du monde et ait remporté au moins 20 Grand Prix. Sachant qu'un pilote prend généralement sa retraite vers 35/38 ans...
Bon évidemment, il peut finir comme Fittipaldi et ne plus rien gagner ensuite, mais c'est quand même peu probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mer 1 Juin 2011 - 14:55

Pour continuer sur la veine des rapport entre pole et victoire, on peu remarquer que parmi les pilotes ayant remporter au moins 5GP un petit nombre a remporter au moins deux fois plus de GP que de pole-position.

Et parmi cela pas moins de 4 champion du monde.

Pilote Vic Pole
FITTIPALDI Emerson 14 6
JONES Alan 12 6
SCHECKTER Jody 10 3
HULME Denny 8 1
--- --- ---
REUTEMANN Carlos 12 6
BROOKS Tony 6 3
VILLENEUVE Gilles 6 2
BROOKS Tony 6 3
WATSON John 5 2
ALBORETO Michele 5 2



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Mer 1 Juin 2011 - 15:06

Toujours dans le même esprit il n'y a que quatre pilote à avoir réalisé au moins deux pole-positions sans jamais remporter de GP

Pilote Pole
AMON Chris 5
JARIER Jean-Pierre 3
FABI Teo 3
LEWIS-EVANS Stuart 2


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Ven 17 Juin 2011 - 9:46

Voici quelques tableaux présentant les ratios de victoires pour les 5 meilleurs pilotes, constructeurs et motoristes sur une période glissante de 20 saisons.

1950-1969

CLARK Jim 13,4% Ferrari 22,8% Ferrari 22,8%
FANGIO Juan Manuel 12,8% Lotus 19,6% Climax 21,7%
MOSS Stirling 8,6% Cooper 8,7% Ford Cosworth 14,1%
HILL Graham 7,5% BRM 7,1% BRM 7,6%
BRABHAM Jack 7,0% Brabham 6,5% Offenhauser 6,0%


1960-1979

STEWART Jackie 11,1% Lotus 29,1% Ford Cosworth 51,2%
CLARK Jim 10,2% Ferrari 20,5% Ferrari 20,5%
LAUDA Niki 7,0% McLaren 9,8% Climax 13,5%
HILL Graham 5,7% Tyrrell 8,6% BRM 7,0%
FITTIPALDI Emerson 5,7% Brabham 8,2% Repco 3,3%

1970-1989

PROST Alain 13,0% McLaren 25,3% Ford Cosworth 43,3%
LAUDA Niki 8,3% Ferrari 18,3% Ferrari 18,3%
SENNA Ayrton 6,7% Lotus 14,3% Honda 16,7%
PIQUET Nelson 6,7% Williams 14,0% TAG Porsche 8,3%
STEWART Jackie 5,3% Tyrrell/Brabham 7,7% Renault 7,3%


1980-1999

PROST Alain 16,0% McLaren 31,1% Renault 29,6%
SENNA Ayrton 12,9% Williams 30,8% Honda 21,7%
SCHUMACHER Michael 11,0% Ferrari 14,5% Ford Cosworth 15,7%
MANSELL Nigel 9,7% Benetton 8,5% Ferrari 14,5%
PIQUET Nelson 7,2% Brabham 4,7% TAG Porsche 7,9%


1990-2009

SCHUMACHER Michael 27,1% Ferrari 33,6% Ferrari 33,9%
HILL Damon 6,5% McLaren 25,0% Renault 29,5%
SENNA Ayrton 6,3% Williams 21,1% Mercedes 20,2%
ALONSO Fernando 6,3% Benetton 7,4% Ford Cosworth 6,0%
HAKKINEN Mika 6,0% Renault 6,0% Honda 6,0%



Dernière édition par Loyola le Ven 17 Juin 2011 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Ven 17 Juin 2011 - 12:31

Une petite mise à jour du graphe représentant l'évolution du ratio de victoire par nationalité de pilote.
L'échelle verticale est logarithmique.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9189
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 47

MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   Ven 17 Juin 2011 - 14:24

Voici des tableaux présentant les ratios de victoires pour les 5 meilleurs nations sur une période glissante de 20 saisons.

1950-1969

Royaume-Uni 45,3%
Argentine 14,0%
Italie 12,9%
Etats-Unis 10,2%
Australie 6,9%


1960-1979

Royaume-Uni 35,7%
Autriche 9,7%
Etats-Unis 9,4%
Australie 6,8%
Brésil 6,3%


1970-1989

France 20,9%
Brésil 18,3%
Royaume-Uni 15,7%
Autriche 11,7%
Etats-Unis 4,7%


1980-1999

France/Royaume-Uni 21,9%
Brésil 20,2%
Allemagne 11,8%
Finlande 5,9%
Autriche 5,7%


1990-2009

Allemagne 32,9%
Royaume-Uni 20,8%
Brésil 13,5%
Finlande 12,2%
Espagne 7,6%

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analysons les chiffres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analysons les chiffres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chiffres de production par années et par type
» les chiffres de la production de la coccinelle
» [Vente] Chiffres de vente déjà atteints
» Bus Oceane en chiffres ...
» A quoi correspondent les chiffres 207,208,307,308, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Hier-
Sauter vers: