Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parlons vrai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Parlons vrai   Mar 1 Déc 2009 - 17:18

Nous avons tous ici tendance a affirmer nos critique pour certains pilote avec une certaine outrance, voir une outrance certaine.

Cela fait partie du jeu et pimente nos petite querelle.

Je vous propose de vous livrer ici à un petit exercice de mesure te d'équilibre.

Présenter le plus honnêtement possible ce que vous appréciez et ce que vous réprouver chez les pilotes que vous défendez ou que vous conspuez.

Le but n'est pas pour moi de se lancer ici dans des débats sans fin, mais plutôt de faire de cette enfilade une zone démilitarisé où chacun pourrait librement présenter le fond de sa pensée sans fard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mar 1 Déc 2009 - 17:44

A tout seigneur tout honneur, je commencerais par ma bête noire : Michaël Schumacher.

Michael Schumacher est incontestablement un des grands monstres de l’histoire du sport automobile.

Il est l’incarnation et l’illustration de tous les talents que doit mettre en œuvre un pilote moderne.

Un sens inné du pilotage, une volonté de fer, un talent rare, une grande intelligence en ont fait un pilote d’exception.

Il a sut bâtir sur le long terme un partenariat unique avec une équipe Ferrari qui avait perdu de sa superbe au travers d’un investissement rare et d’une implication totale.

Malgré cette avalanche de qualité MS n’est pas devenue, contrairement à certains de ses pairs, une icône incontestable du sport automobile.

Il y a cela, de mon point de vue, de nombreuses raisons.

Certaines sont totalement indépendante de sa volonté, d’autre sont le fruit de ses choix.

Commençons par les faits dont il n’est pas responsable :

Sa carrière à débuté a une période très particulière de la F1, tous les grands maitres c’étaient soit retiré de la F1 soit ils étaient en fin de carrière et pire encore le dernier des géants encore en activité devait trouver la mort durant l’année de son premier sacre.

MS n’a donc jamais pu légitimer son statut en terrassant les maitres de la F1, pire encore il a symboliquement usurpé leur place dans des circonstances tragiques.

Son premier titre fût acquis dans les conditions les plus discutable qui soit et quand bien même il semble certains qu’il était le meilleur en piste en 1994, il n’en demeure pas moins que son titre fût attribué par des manœuvres de la FIA.

Il est symboliquement difficile de se remettre d’un titre discutable conquis après le trauma que provoqua la mort de Senna.

De plus certains eurent vite fait de transformer son palmarès incomparable en preuve de son statut de plus grand pilote de tous les temps, ce qui était non seulement idiot mais contribué encore a faire de lui celui qui volait la place des mythes du sport automobile sans jamais avoir eu a les affronter.

Continuons par les faits dont il est pleinement responsable :

Son comportement en piste, sa volonté de gagner à tout prix, son peu d’intérêt pour la manière au profit du résultat brut on créé une image de « barbare » sans merci.

Sa volonté farouche d’être servit en toute circonstance par des coéquipiers réduit aux rang de serfs devant s’effacer devant lui en toutes circonstances a fait que bien de ses succès du temps de la domination de Ferrari ont un parfum certain de facilité loin des canons de la combattivité.

Au final pour nombre d’amateur de sport automobile la carrière de MS apparait comme bien frustrante et assez terne.

Cet homme aurait pu devenir une légende sur un autre plan que le plan comptable, mais au final il n’y a pas grand-chose d’épique à se mettre sous la dent si ce n’est un palmarès pléthorique manquant singulièrement de relief et de saveur.

Beaucoup de victoires et bien peu de grands moments héroïques marquants les esprits voila comment pourrais se résumé cette carrière qui a produit une des périodes les plus ennuyeuse de l’histoire de la F1.

Et on se prends a rêver de ce qu’aurait pu être la carrière d’un talent si exceptionnel.


Dernière édition par Loyola le Mer 2 Déc 2009 - 12:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mar 1 Déc 2009 - 17:45

"...Le but n'est pas pour moi de se lancer ici dans des débats sans fin, mais plutôt de faire de cette enfilade une zone démilitarisé où chacun pourrait librement présenter le fond de sa pensée sans fard..."



T'as qu'à croire !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mer 2 Déc 2009 - 10:55

Au tour de ma tête de turc du moment : Massa.

Après un honnête parcours dans les formules de promotion où il fit montre d’un joli coup de volant et d’une certaine fougue, ses débuts en F1 furent, pour moi, un rien chaotique.

Sans être immérité, sa carrière doit beaucoup aux réseaux de Nicolas Todt.

Sans cela je ne pense pas qu’il aurait pu accéder à un top-team en contant sur ses seuls talents.

Massa est pour moi l’illustration des vertus d’un management de qualité, son parcours prouve qu’il est possible de « fabriquer » un pilote de bon niveau en le « coachant » correctement.

Massa est aujourd’hui un pilote de valeur ayant pleinement sa place dans un top team, capable de se battre pour le titre, c’est indiscutable.

Mais sur le chemin qui lui a permit de se construire cette capacité, il a pour moi perdu tout relief et toute identité.

Je prenais récemment l’image de la marionnette et de la créature Méphistophélienne.

Pour caricaturale qu’elle soit cette image résume bien mon ressenti vis-à-vis de Massa : Un pilote efficient construit et développé par des tiers ayant perdu toute singularité et toute identité.

Espérons que cet exemple n’inspire pas trop de Team Manager.

Une F1 faite exclusivement de ce type de pilote serait encore plus ennuyeuse qu’elle ne l’est actuellement.


Dernière édition par Loyola le Mer 2 Déc 2009 - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mer 2 Déc 2009 - 11:01

L'exercice sur Schumacher, difficile de par ta position "sentimentale" envers lui, est appréciable. Super

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mer 2 Déc 2009 - 11:08

Loyola a écrit:
Je prenais récemment l’image de la marionnette et de la créature Méphistophélienne.

Au niveau sémantique, j'aurais plutôt opté pour "Méphistophélique", non ?

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Mer 2 Déc 2009 - 13:38

Tant qu'il na pas écrit "méphistophallique"...

Mais pour le reste, à quelques détails près, l'analyse ne manque pas de pertinence. Super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 0:09

Vous allez me faire croire que je suis le seul crétin capable d'écrire ce qu'il pense réellement des pilotes de F1 Interrogation Interrogation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 8:38

En tout cas le seul ayant eu assez de temps devant lui pour se concentrer suffisamment et se livrer à cet exercice qui n'est pas des plus aisés.
Ne t'impatiente pas, le reste arrivera en temps et en heure... Clin d'oeil

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 9:46

Je passe ! Les pilotes ne présentent pour moi aucun intérêt ! Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F1spirit



Messages : 312
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 11:35

si j'ai le temps je m'y collerai Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 11:45

kiwideux a écrit:
Je passe ! Les pilotes ne présentent pour moi aucun intérêt ! Clin d'oeil

Insinuerais-tu par là que tu te fous du contenu, pourvu que le contenant qui va avec offre du spectacle et des possibilités de dépassements de couillus ?

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Clark

avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 32
Localisation : Viry-Chatillon, Essonne

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Jeu 3 Déc 2009 - 14:58

En version courte, pour moi, ça donne :

Jaime ALGUERSUARI : pas mauvais dans l'ensemble, mais entre les problèmes mécaniques et les accidents, il n'a pas vu souvent l'arrivée.

Fernando ALONSO : excellent pilote mais un caractère hors piste excécrable.

Luca BADOER : n'a de toute évidence pas sa place en F1.

Rubens BARRICHELLO : un peu trop irrégulier pour jouer le titre, mais il a gardé le sens de l'attaque.

Sébastien BOURDAIS : pas un grand, mais certainement pas un nul non plus.

Sébastien BUEMI : la révélation de l'année, avec un potentiel qui fait penser à celui de Vettel l'année dernière.

Jenson BUTTON : un peu comme Massa, pilote rapide mais qui ne tente pas souvent un dépassement, avec un style conforme à sa personnalité, lisse.

Giancarlo FISICHELLA : un pilote qui aurait pu connaître une meilleure carrière s'il avait un mental plus solide.

Timo GLOCK : pas mauvais en course, plutôt régulier, mais décevant en qualifications.

Romain GROSJEAN : est-ce que ça valait vraiment le coût de virer Piquet Jr pour ça ?

Lewis HAMILTON : un grand pilote, mais qui cède encore à la pression quand il est en tête du championnat avant les dernières courses de la saison. Son sens de l'attaque est appréciable pour le spectable.

Nick HEIDFELD : le bûcheron de poche de la F1, c'est du solide. Sous-estimé, il montre qu'il sait s'accommoder d'une voiture moyenne, finissant même devant Kubica cette année.

Kamui KOBAYASHI : très mûr et rapide malgré son inexpérience en F1, à surveiller de près.

Heikki KOVALAINEN : difficile d'être N°2 chez McLaren. Même s'il a déçu, je pense qu'il vaut mieux que cela. Pilote agressif en course, dans le bon comme dans le mauvais sens.

Robert KUBICA : un pilote pas très offensif, mais rapide.

Vitantonio LIUZZI : un peu plus solide que par le passé.

Felipe MASSA : rapide mais trop lisse.

Kazuki NAKAJIMA : pas mauvais en soi mais pas assez rapide en qualifications. Le seul ayant couru les 17 GP cette année sans marquer de points, avec une Williams pourtant assez bonne.

Nelsinho PIQUET : trop sujet aux erreurs de pilotage.

Kimi RAIKKONEN : un excellent pilote qui sait tirer le maximum d'une voiture, même médiocre, mais définitivement pas en cohésion avec le cirque médiatique qu'est devenue la F1.

Nico ROSBERG : rapide et régulier, il n'a pas encore eu de coéquipier capable de faire jeu égal avec lui. 2010 sera certainement une autre paire de manches ...

Adrian SUTIL : rapide mais pas toujours très chanceux en course. N'a jamais été gâté niveau monoplace.

Jarno TRULLI : rapide et agressif, mais trop souvent empétré dans les incidents de courses, notamment au départ.

Sebastian VETTEL : 2009 fut la confirmation de son énorme talent. Intouchable sous la pluie. Et plutôt sympathique de prime abord.

Mark WEBBER : Un jour avec, un jour sans. Un peu trop agressif. S'il pouvait arrêter ses coups de volant, ça serait sympa ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2486
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 1:32

En version courte pour moi aussi.

Jaime ALGUERSUARI : En apprentissage, avec le temps, peut être qu'il deviendra bon vu son jeune age. Pour l'instant...

Fernando ALONSO : Le meilleur pilote du plateau actuellement. Un de ses défauts est le fait qu'il supporte très mal les rivalités internes. La saison 2010 devrait être intéressante...

Luca BADOER : Il n'avait pas vraiment sa place avant, comment pourrait il l'avoir maintenant.

Rubens BARRICHELLO : Un pilote complet toujours capable d'être brillant. Malheureusement, il lui aura manquait la combativité dans sa carrière, l'envie d'être le meilleur...tout le temps.

Sébastien BOURDAIS : Fade.

Sébastien BUEMI : Pas mal. A voir avec une monoplace plus performante.

Jenson BUTTON : Un bon pilote sans relief.

Giancarlo FISICHELLA : Un talentueux, malheureusement, un mental de "looser".

Timo GLOCK : Ni très bon, ni très mauvais.

Romain GROSJEAN : Passons au Français suivant.

Lewis HAMILTON : Potentiellement un futur très grand. De plus, il progresse encore...

Nick HEIDFELD : Dommage qu'il n'ai jamais eu une place dans une monoplace de tout premier plan...

Kamui KOBAYASHI : Il a un truc, y'a pas à dire.

Heikki KOVALAINEN : Il laissait présager de très belles choses avant de débuter sa carrière en F1, il a eu sa chance mais il n'a pas confirmé.

Robert KUBICA : Un très bon pilote mais qui ne semble pas avoir le potentiel des tous meilleurs.

Vitantonio LIUZZI : /

Felipe MASSA : Dorénavant l'un des meilleurs pilotes à force de travail et volonté. Un rare cas à ma connaissance, peut être unique. Pas très spectaculaire mais efficace.

Kazuki NAKAJIMA : Très moyen.

Nelsinho PIQUET : Une tête à claque, j'espère qu'on ne le revera pas...

Kimi RAIKKONEN : Un très bon pilote mais pas vraiment de passion pour ce qu'il fait...

Nico ROSBERG : Il est bon, mais à quel point, ça reste à voir.

Adrian SUTIL : Un bon pilote mais qui s'habitue aux écuries modestes.

Jarno TRULLI : Très rapide en qualification ou sur quelques tours, il lui manque la régularité en course.

Sebastian VETTEL : Avec Alonso et Hamilton, il fait partie des meilleurs. Au contraire d'Alonso et d'Hamilton, il ne semble pas avoir de point faible pour l'instant...

Mark WEBBER : Un bon pilote, le Berger des années 2000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 7:12

Au tour de Kimi Raikkoen.

C’est pour moi un très rafraichissant anachronisme.

Un pilote à l’ancienne considérant que son job consiste avant toute chose à faire ses preuves en piste.

Un remarquable coup de volant, un très grand talent naturel, un sens de l’attaque et de la combativité.

L’antithèse du pilote formaté, manipulé par ses employeurs faisant où on lui dit de faire.

Pour lui être pilote ce n’est pas être un homme sandwich animateur de semaine commerciale.

Ce n’est pas être un bonimenteur faisant le beau devant les journalistes.

Ce n’est pas être un courtisant oubliant sa dignité pour obtenir les faveurs de son écurie.

Ce n’est pas être un diplomate byzantin élaborant des stratégies et des plans d’attaque à trois bandes.

Ce n'est pas être un comptable cupide.

Ce n'est pas être un robot, ni un pantin.

Ce n'est pas être un show-man ou un clown.


Etre un pilote, c’est juste piloter avec le plus de talent et d'élégance possible.

Certains lui reproche de ne pas aimer son job, mais comment aimer ce qu’est devenue la F1 moderne ?

Détester ce monde de paillette et ne pas s’y trouver à l’aise est plutôt une marque de goût et d’exigence.

L’amoureux de la compétition automobile n’est pas fait pour la F1 actuelle, c’est aujourd’hui le monde du business, de la communication et du pragmatisme, plus celui de l’héroïsme de la fougue et de la démesure.

Bien des géants de son histoire n’y retrouveraient plus leur petit et encore moins leur place.

Espérons que l’avenir nous réserve encore des pilotes de cet acabit, histoire de continuer à croire que tout n’est pas mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 14:24

Jenson Button : cela faisait très longtemps que je pensais que Button était l’un des tous meilleurs pilotes du plateau (non non, ce n’est pas une flagornerie rétrospective, vous pouvez vérifier). Son titre est mérité, il n’a pas commis une seule faute de la saison. Son style très pur, et surtout ses années de galère, sont enfin récompensés. On dit que son titre est immérité. Je pense qu’il l’est moins que ceux de Raïkkönen en 2007 (grâce aux magouilles de Ferrari) et de Hamilton en 2008 (après avoir accumulé les boulettes, comme son rival brésilien d’ailleurs). Quid de son passage chez McLaren ? Je crois qu’Hamilton devra s’en méfier grandement, son compatriote ayant dominé tous ses équipiers depuis huit ans.

Rubens Barrichello : l’an prochain, le Brésilien ferraillera contre Bruno Senna, le neveu de son ancien mentor, trop tôt arraché à l’affection des siens (et trop tard de sa Williams). Mine de rien, on est en plein anachronisme. Barrichello sait encore conduire une F1 et gagner quand celle-ci est imbattable, ce n’est déjà pas si mal.

Sebastian Vettel : ce type est un tout bon, que dire d’autre ? Sa jeunesse lui fait encore faire quelques erreurs, parfois Webber le devance, mais il devrait bientôt en faire du steak haché de kangourou.

Mark Webber : le pépère australien a enfin gagné des courses, mais je ne le vois pas du tout remporter le titre. Il fait partie, avec les Boutsen, Frentzen et autres Herbert, de ces pilotes pas assez mauvais pour le fond de grille et pas assez bons pour les meilleures équipes. Par contre je ne me plains pas de ses manières de rustres (c'est un Australien après tout...), cela pimente parfois des courses bien fades.

Lewis Hamilton : on a dit que 2009 était l’année de la maturité. Je n’en suis pas tout à fait convaincu car le Britannique n’a pas été irréprochable cette saison. Toutefois son talent n’est pas cause, c’est l’un des meilleurs avec Alonso et Vettel. Reste juste à prendre quelques poils au menton.

Heikki Kovalainen : le Finlandais a testé le syndrome de seconds couteaux qui cohabitent avec des grands champions. Pour sa défense, il n’a pas été plus pitoyable que Berger face à Senna. Il mériterait quand même une nouvelle chance dans une équipe moins cotée.

Felipe Massa : Ca aurait été con qu’un type qui a l’habitude de toujours être tenu à l’œil perde le sien (exactement en même temps que moi d’ailleurs, quel hasard, bref ce n’est pas le sujet). A part ça, oui le Brésilien est un bon pilote. Ah ça oui, c’est un bon pilote. Vraiment. Quel bon pilote. Sinon j’aime bien son chien.

Kimi Raïkkönen : Vu que le forum y est quasiment consacré, allons y gaiement. Alors pour les uns c’est une dilettante qui n’aime pas la F1 moderne (ce qui lui vaut déjà tout mon respect), pour d’autres un grand pilote perdu dans des temps hostiles. Bon, Raïkkönen n’est pas James Hunt ou Keke Rosberg, mais c’est vrai que le fait qu’il échappe légèrement à la norme des pilotes actuels le rend assez sympathique. Quand à son talent, il est immense, et je ne renierai pas mon idée selon laquelle qu’il est avec Alonso et Schumacher le pilote de la décennie 2000. Quant à sa (relative) baisse de régime en 2008-2009, et bien ma foi on peut la comparer au déclin d’un Scheckter. Comme le Sud-africain, il a l’intelligence de ne pas insister une fois la motivation perdue. Et si ça l’amuse d’affronter Loeb, le champion en carton pâte, ou des pilotes aussi redoutables que Latvala ou Sordo, tant mieux pour lui…

Luca Badoer : Il y a des types comme ça qui n’ont pas de chance. Après avoir passé les années 90 à piloter de catastrophiques monoplaces italiennes, Badoer a du passer pour un imbécile devant des millions de personnes pour éviter à Schumacher la honte d’un retour raté au volant d’un camion.

Giancarlo Fisichella : Le pilote italien typique. Comme Capelli, Modena et d’autres, le Romain est excellent sur de mauvaises monoplaces et médiocre dès qu’on lui donne une bonne machine. Ne l’accablons pas trop pour son passage sur la Ferrari « morte », il fallait bien un pantin pour faire le compte.

Jarno Trulli : un autre type d’Italien. Après l’éternel espoir, le froisseur de tôle. Il y a du De Crasheris chez Trulli. Sauf que l’on ne saura vraiment jamais ce que vaut l’Italien dans une monoplace capable d’aller chercher le titre. Reste qu’il sait encore bien faire son boulot. Son expérience serait très utile à Lotus.

Timo Glock : le charisme d’une huître, le coup de volant d’un Frentzen. Un grand troisième couteau est né.

Kamui Kobayashi : Il est un peu tôt pour se prononcer, mais on ne peut en dire que du bien. Après tout Lauda et Jacques Villeneuve étaient aussi des brêles dans les catégories dites inférieures.

Nick Heidfeld : un autre prototype, le pilote condamné aux seconds rôles. Deuxième exemple de la production actuelle, avec le Mark Webber. Il mériterait quand même une petite victoire avant d’aller gambader en DTM.

Robert Kubica : difficile de juger le Polonais. Sans doute très bon, on ne peut pas dire qu’il soit venu à bout d’Heidfeld. J’espère seulement qu’il ne s’est pas jeté dans une impasse en signant avec le vaisseau fantôme Renault

Nico Rosberg : Cette saison 2009 était étrange. Soit la Williams n’était pas terrible, comme souvent, et l’Allemand a vraiment fait ce qu’il pouvait avec ses faibles moyens, soit Nakajima était tellement nul qu’à côté Rosberg paraissait extrêmement bon. Le type semble arrivé à maturité pour intégrer un top team, mais où se situe-t-il par rapport aux meilleurs pilotes (Alonso, Hamilton) ? Difficile à dire.

Kazuki Nakajima : Zanardi aux yeux bridés. J’espère qu’il gardera les pieds sur terre.

Fernando Alonso : Le meilleur pilote à l’heure actuelle pour ma part. Ceci dit, je me pose des questions sur son passage chez Ferrari. Lui qui est si impulsif, saura-t-il courber l’échine chez les Rouges ? Ses relations avec l’ectoplasme brésilien n’étant pas au beau fixe, je pense que l’on va assister à un combat très intéressant. Alonso le sauveur contre le produit de la maison, cela rappelle beaucoup la situation chez McLaren-Mercedes en 2007, sauf que Massa n’est pas Hamilton.

Nelsinho Piquet : Bon dans les catégories inférieures, nul en F1, ce n’est pas le premier ni le dernier. Surtout que la deuxième Renault n’était qu’une voiture morte. Sur le plan moral, il est évidemment méprisable, mais il n’est que le reflet d’une époque. Malgré son nom, Piquet n’était qu’un débutant et on pouvait lui tomber dessus à peu de frais. Cela aurait été beaucoup plus délicat avec son équipier, sans aucun doute complice de tricherie, mais double-champion du monde.

Romain Grosjean : François Hesnault peut être content : il a trouvé un alter ego dans la mémoire collective.

Adrian Sutil : Je me demande pourquoi l’Allemand perd son temps chez Force India. Apparemment très bon, un peu casseur sur les bords certes, il mériterait bien mieux que de conduire des brouettes.

Vitantonio Liuzzi : Je n’ai toujours pas compris pourquoi Toro Rosso lui avait préféré Bourdais. Sans être génial, Liuzzi n’a jamais été ridicule.

Sébastien Bourdais : Un peu grande gueule sur les bords, le Français pourrait être sympathique. Seulement voilà, quand on se fait taper successivement par deux blancs-becs, il ne faut pas se plaindre que l’on exprimer le début de l’ombre d’une ébauche de doute sur ses capacités. Malheureusement, cela ne fera pas taire ses thuriféraires, les mêmes qui se demandaient comment un tel génie, quadruple champion d’IndyCar, n’était pas déjà chez Ferrari. Bizarrement, on ne les voit pas réclamer la même chose pour Hélio Castroneves ou Dario Franchitti, pourtant aussi cotés aux USA.

Sébastien Buemi : Chez Toro Rosso, il y a des bons crus (Vettel) et des moins bons (Klien, Speed). Visiblement le Suisse fait partie de la première catégorie.

Jaime Alguersuari : Un peu jeune mais pas si mauvais. Il devrait faire encore quelque peu de formation (pourquoi pas en GP2) avant de revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 18:25

Tony a écrit:
Felipe Massa : Ca aurait été con qu’un type qui a l’habitude de toujours être tenu à l’œil perde le sien

Rire Rire Super

L'ensemble est superbe d'humour, d'intelligence et d'acuité Cool

Si ce mec à vraiment 19 ans, il faut le mettre sous cloche comme un des rares rejetons de sa génération à avoir échappé à la crétinisation. Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 20:22

Au fait, ne vous limitez pas aux pilotes plus ou moins en activité Clin d'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Clark

avatar

Messages : 934
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 32
Localisation : Viry-Chatillon, Essonne

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Ven 4 Déc 2009 - 21:44

Tony a écrit:
Chez Toro Rosso, il y a des bons crus (Vettel) et des moins bons (Klien, Speed).

Christian Klien n'a jamais été chez Toro Rosso, mais chez Red Bull oui. Clin d'oeil

Tu fait l'éloge de Liuzzi et tu descends Speed, mais sur la fin de leur cohabitation, c'est bien l'Américain qui dominait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 0:57

Au tour de Jacques Villeneuve.

J’ai effectivement beaucoup d’estime pour ce pilote aujourd’hui si souvent décrié par ceux qui analyse sa carrière post-williams sans chercher en analyser le contexte très particulier.

En deux saisons en Indy Car, en des temps où cette compétition était fort relevé (Avec des pilotes tel / Al unser Jr, E. Fittipaldi, M. Andretti, P. Tracy …), il parvient à remporter le titre et la victoire au 500 Milles. Dés sa première saison il remporta le titre de Rookie of the Year en se classant 6° après avoir remporté sa première victoire et fini 2° des 500 Milles.

Voici déjà des états de service plus que remarquable.

Son arrivée en F1 fût un bol d’air frais, un garçon simple, bien éduqué, plein d’humour, ayant de la personnalité en plus d’un talent rare, en F1 cela ne cours plus les rues.

1° Gp, 1° Pôle et une place de second.

Cette première saison le vue couronné vis-champion, avec 4 Victoires.

L’on n’avait pas vue de début aussi tonitruant depuis fort longtemps.

La saison suivante fût celle du sacre, avec 7 victoires et 10 pôles positions.

Jamais depuis le grand Fangio l’on n’avait vu de pilote sacré après seulement deux saisons.

Si nous en étions restés là, J. Villeneuve bénéficierait aux yeux de tous du statut d’exception que sa carrière exceptionnelle mérite.

De plus il s’agit du dernier champion réellement charismatique tout en restant profondément humain qui nous est été offert.

Mais hélas pour lui suite à sa rupture avec son employeur dans la grande tradition des pilotes couronné au volant d’une Williams, il fît le choix qui aller lui offrir une suite de carrière sans commune mesure avec son talent.

Au lieu de chercher à trouver son bonheur dans une des écuries établis, il fît le choix de soutenir et de devenir partenaire du projet monté par son ami et manager Graig Pollock : le rachat de Tyrrell avec l’appui financier de BAT.

Ce qui n’aurait du s’avérer qu’un mauvais choix devin la croix de Jacques Villeneuve qui par amitié, fidélité et obstination détruisit une grande part de sa motivation en s’impliquant totalement dans les troubles managériaux de cette écurie qu’il considérait comme sienne.

Et les années passèrent de charybde en sylla, Villeneuve s’engluât dans des considérations qui n’auraient jamais dut être les sienne et perdit toute sa motivation sans même se l’avouer.

Il aurait du quitter cette galère qui le vidé tel un vampire bien avant l’arrivée de David Richards qui ne fît qu’empirer la situation.

Tout le restant n’est que saisons de trop et mauvaise acharnement contreproductif.

L’aventure BAR a détruit le mental de Villeneuve, le mettant inéluctablement dans des postures où il n’avait strictement rien à gagner et tout à perdre.

Quand on a connu l’ivresse de cimes pourquoi se battre contre de jeunes pousses s’il n’y a pas au bout du chemin l’espoir de reconquérir les sommets ?

Comment croire pouvoir satisfaire son égo en glanant quelques points au dépend d’un sans grade ?

Nul dans la situation de Villeneuve et avec son parcours n’aurait fait mieux que lui, mais aucun avec se parcours aurait accepté longtemps de s’obstiner à s’enferrer dans cette situation mortifère. (Si ce n'est peut-être E. Fittipaldi Cool)

un pilote broyé par une machine qu'il a contribué à construire et dont il n'a pas su se détacher.


Dernière édition par Loyola le Sam 5 Déc 2009 - 10:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2283
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 8:17

Jim Clark a écrit:
Tony a écrit:
Chez Toro Rosso, il y a des bons crus (Vettel) et des moins bons (Klien, Speed).

Christian Klien n'a jamais été chez Toro Rosso, mais chez Red Bull oui. Clin d'oeil

Tu fait l'éloge de Liuzzi et tu descends Speed, mais sur la fin de leur cohabitation, c'est bien l'Américain qui dominait ...

Klien est un produit de la filière Red Bull, comme les pilotes Toro Rosso, c'est ce que je voulais dire.

Speed a dominé Liuzzi ? On ne ne dirait pas, je me souviens juste d'un beau Grand Prix de Monaco 2007 où l'Américain avait terminé neuvième, mais à part ça... Quant à Liuzzi, il était accablé de problèmes techniques. Je ne fais pas l'éloge de Liuzzi, je dis seulement que c'est un pilote intéressant qui méritait une seconde chance. Mine de rien, il a pratiquement fait jeu égal avec Vettel lorsqu'ils étaient équipiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2486
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 10:19

Loyola a écrit:
Tony a écrit:
Felipe Massa : Ca aurait été con qu’un type qui a l’habitude de toujours être tenu à l’œil perde le sien

Rire Rire Super

L'ensemble est superbe d'humour, d'intelligence et d'acuité Cool

Si ce mec à vraiment 19 ans, il faut le mettre sous cloche comme un des rares rejetons de sa génération à avoir échappé à la crétinisation. Mr Green

Au tu sais, aussi longtemps que je m'en souvienne, Tony a toujours eu 19 ans... Taquin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 11:56

Les discussion sur Villeneuve, m'oblige à vous avouer un de mes grand dépit qui me conduisis à avoir la dent très dure à l'encontre d'un pilote : il s'agit de Jean Alesi.

Quand ce grand "éleveur de champion" qu'était Uncle Ken recruta l'Avignonnais qui m'avait fort impressionné dans les formules de promotion, je doit avouer que j'étais certain que l'après Prost était en marche.

Dés sa première course il réussi à se classer 4°, et sa première saison partielle fût pour moi la plus excitante que produisit un rookie, depuis le grand Senna.

Il commença sa première saison pleine pare un combat d'anthologie face à Senna et une seconde place derrière ce dernier, suivit d'une autre seconde place à Monaco.

Alesi devenait le débutant que les top-team voulaient et là, alors qu'il avait un précontrat avec Williams, le fils de sicilien fît le choix d'aller piloter pour la pétodiaire qu'était alors Ferrari.

De là commença sa descente aux enfers, et là encore un acharnement affectif lui fît creuser sa propre tombe et broyat son potentiel de champion.

Alesi eu put être un des grands de la F1 française, il devint juste un sujet de moqueries vachardes en s'étant bruler les ailes à vouloir à tout prix vivre son rêves de Tifoso.

Un immense gâchis d'un même acabit que la fin de carrière de J. Villeneuve qui avait heureusement, lui, put tirer partie de son très grand talent avant de s'embarquer dans uen galère qui devait le mener bien loin de l'Olympe qu'il avait conquis.

Je dois confesser que part dépit j'ai souvent été très injuste avec Alesi Caché

Il a sacrifier son talent sur l'hôtel de sa dévotion pour la Scuderia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieyre
Tout Puissant
avatar

Messages : 1090
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 13:13

C'est beau...mais c'est con Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.levillagef1.fr
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9199
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Parlons vrai   Sam 5 Déc 2009 - 13:16

Mon propos ou son sacrifice Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons vrai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons vrai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons Vrai !!...
» Vrai Faux blog de Marc Rosset
» Humour , historique ..vrai ou legende ??
» qui dit vrai?
» Es ce vrai ce que m'as dit OPEL ? ou pas ? dites le moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Détente-
Sauter vers: