Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les délires de la FIA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 14 Oct 2014 - 21:27

On le disait et Kimi aussi le pense : il est arrivé en F1 20-30 ans trop tard.
Je pense que personne ici le prend pour un alcoolique, il n'y a guère que les journalistes qui le pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 14 Oct 2014 - 21:33

Tu oublis notre ami Yosh qui se fait d'ailler rare ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoschurri

avatar

Messages : 2489
Date d'inscription : 01/09/2007
Localisation : Ardèche

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 14 Oct 2014 - 22:39

On m'appelle ? Mr Green

Difficile de savoir si Kimi a vraiment un problème avec l'alcool, ceci dit si vous observez bien son attitude quand il parvenait encore à accrocher un podium (oui, je sais, je mets votre mémoire à rude épreuve... Taquin ), c'était peut être le seul à largement préférer boire le champagne plutôt que de célébrer. Et ne me dîtes pas que c'est du à la soif ni que Kimi n'aime pas gaspiller...

Le fait que je me fasse un peu plus rare provient du fait que je n'assiste plus aux retransmissions télévisés malgré que Canal + fasse du bon travail (ça, c'est pour le vieux Tony) mais aussi car je n'apprécie pas cette volonté continuelle de vouloir tout brider. Du coup, j'avoue que comme d'autres, j'ai décroché un peu, la F1 m'intéresse moins même si je me tiens toujours au courant des résultats, ragots, transferts ou accidents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mer 3 Déc 2014 - 20:07

http://motorsport.nextgen-auto.com/Le-rapport-de-la-FIA-sur-l-accident-de-Bianchi,84932.html

La FIA nous avait habitué à sur-réagir aux évènements, préférer donner des réponses rapides mais inadaptées ou encore sortir des mesures pour rassurer l'opinion des gens. Pour une fois depuis bien longtemps je trouve que ce groupe de travail a fourni un résultat de qualité, a bien analysé les problèmes et propose des solutions simples qui ne devraient pas détruire le sport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mer 3 Déc 2014 - 22:19

Il me semblait bien qu'il y avait un problème sur la voiture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mer 3 Déc 2014 - 22:49

Personnellement je n'en avais pas entendu parler avant.
Cependant, même si panne technique il y a eu, ce n'est pas responsable de la sortie de piste et il n'est pas dit que Bianchi s'en serait mieux sorti avec un comportement normal (du moins, c'est ce que sous-entend le rapport).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 7:28

En voyant ce qu'on a bien voulu nous montrer, il m'avait bien semblé que cette auto n'avait pas un comportemennt habituel après sa sortie de piste, avant le choc.

Bianchi a merdé, ou parait bien avoir merdé, certes, à première vue, ce qui a causé la sortie de route, mais...

On peut penser que la voiture serait restée à peu près conduisible, avec le moteur coupé au lieu d'envoyer 15000 t/m, parce qu'avec les freins avant seuls bloqués, pour tourner, ou mettre l'auto en travers, c'était pas gagné d'avance !

...et du coup, on peut se demander si Bianchi était encore en mesure de ralentir normalement en voyant les drapeaux jaunes.

Mais voilà, la famille seule a intérêt à demander les enregistrements avant la sortie de piste, la FIA et Tonton Bernie protègent leurs ouailles, les constructeurs, et leurs sponsors.

De toute façon, cet accident malheureux a au moins le mérite de démontrer le danger de ces autos hybrides, où tout est soumis au bon fonctionnement de quelques puces, et de logiciels de plus en plus compliqués à mettre au point !

Il serait temps de revenir à du rustique, bien simple et solide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 8:14

Tu sais la mécanique a aussi ses déboires. Les avions n'ont jamais été aussi sûrs qu'avec beaucoup d'assistance automatiques (les logiciels sont plutôt sûrs dans le secteur).
Ici il y a clairement une faute dans le test d'un élément aussi critique et sa mise en place (il devrait y avoir un moyen fiable de faire une telle action en court-circuitant le reste des circuits).

Le concept de ces moteurs n'est selon moi pas en cause
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 9:38

Tu ne m'oteras pas de l'idée qu'un bon gros 4 cylindres à essence, sans électronique omniprésente, est beaucoup moins sujet à sautes d'humeur que ces machins de pointe, entièrement soumis à des lois informatiques, dans l'environnement particulièrement hostile que constitue une auto de course menée à ses limites physiques.

Même nos malheureux ordis de bureau, nettement moins compliqués, et benoîtement installés, arrivent à bugger.

Là, on en parle beaucoup, mais combien de pépins se sont heureusement terminés sans bobo pour le pilote, et sur lesquels on a jeté un voile pudique, alors que, conjugués à des conditions extrêmes, ils auraient pu très mal tourner et "faire la une" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 9:45

Je travaille dans le milieu donc je peux te dire que la comparaison ordi public / ordi dans un moteur sont très différents.
Déjà les composants électroniques n'ont pas les mêmes tolérances si c'est à destination des industriels ou du grand public (dans ce dernier cas la probabilité de problème est bien plus élevé et c'est bien moins testé à l'usine). Donc que ça ait plus de soucis est normal.

Pareil pour le logiciel, les tests qualités et la rigueur de développement n'est pas toujours la même pour les produits industriels que l'ordinateur commun. Si Windows a un soucis, une mise à jour et hop ça va mieux, tu fais comment la mise à jour sur une voiture, un satellite ou un avion ? À cause de cela, souvent mais pas toujours, les constructeurs d'appareils autonomes sont plus rigoureux.
Dans l'aéronautique, tu peux démontrer que le programme qui est exécuté va fonctionner correctement dans tous les cas, c'est d'ailleurs ce qui a été fait pour le métro 14 automatique à Paris. C'est mathématiques, c'est autrement plus rigoureux que la mécanique à ce sujet.

Franchement un dispositif de sécurité comme celui-ci ne devrait pas planter, si ça été le cas c'est qu'il y a eu un gros soucis dans le test qualité. Ce n'est pas un problème de technologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
kiwideux
Cuistre
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 100

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 10:23

Oui... et avec ce genre de raisonnement, on a des Airbus qui se cassent la gueule parce qu'une sonde Pitot part en couille, et que le logiciel d'assistance au pilotage ne comprend plus rien à rien !

...sans compter qu'avec le "fly by wire", il est impossible de récupérer "à la main" les erreurs (heureusement rarissimes) du bestiau, puisqu'il n'y a plus de relation mécanique entre le pilote et l'avion. "Elles sont devenues inutiles, puisque les systèmes sont infaillibles !" pirat

Bien sûr, les mecs qui travaillent là-dessus sont des cadors, leurs systèmes frôlent la perfection, et les pépins n'arrivent jamais... en principe, comme pour les gus qui ont fait les calculs de probabilités de tsunami à Fukushima... Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Jeu 4 Déc 2014 - 10:36

Le coup des sondes pitots, l'erreur est mécanique car ce capteur mal conçu renvoyait des informations fausses à l'appareil qui a donc mal réagit. Le logiciel n'est pas en cause et il est normal qu'avec des informations fausses on ait des problèmes. Les pilotes humains aussi n'ont pas compris ce qui se passait, normal, ils avaient des données fausses, comment veux-tu qu'ils s'en sortent ainsi mieux que l'ordinateur ?

Les problèmes en aéronautique sont bien plus rares que quand les pilotes contrôlaient tout, cela démontre bien selon moi l'intérêt de l'électronique à la place de l'humain pour ce type de tâches et que c'est bien plus fiable que ce que l'on pense.

Les gens qui conçoivent tout ça ne sont pas forcément meilleurs que les autres, mais dans ces secteurs il y a des normes et des tests bien plus poussés qu'ailleurs ce qui permet d'avoir une bonne fiabilité. Et il est possible de démontrer que certains programmes sont "parfaits" ce qui améliore grandement la fiabilité. La F1 n'a jamais été aussi fiable que ces dernières années alors que l'électronique n'a jamais été aussi présent, comme quoi ce n'est pas impossible de concillier les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 6 Jan 2015 - 18:34

Les modalités d'attributions de la super-licence, sont d'un ridicule consommé.

L'intention initiale était peut-être louable, mais les critères sont stupides quand ont constate ceux qui dans le passé n'auraient pas plus l'obtenir.

Le pompon revenant au retour de MS qui eu été impossible Roulement des yeux Roulement des yeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Lun 22 Juin 2015 - 17:58

Nous sommes quand même arrivé à des sommets de contradictions en F1.

Nous avons une F1 d'un niveau de technicité extrême et en parallèle pour mettre en place un contrôle des coûts illusoire une masse d'interdictions empêchant le développement et l'évolution des rapports de force.

C'est quasiment schizophrénique.

Ceux qui ont consacré le plus grand effort initial et le plus de budget pour préparer le changement bénéficie d'un avantage que la concurrence ne peut plus rattraper de part les diverses mesures de gèle du développement et de limitation des essais.

Le pire de tout cela c'est que l'hypocrite positionnement environnemental qui a conduit à la créations de ces usines à gaz que sont les systèmes propulseurs des F1 actuel ne sert strictement à rien en terme d'image que ce soit pour la F1 ou pour ses acteurs.

LA F1 n'est même plus une bataille de technicité de très haut niveau puisque les capacité à jouer sur ce point sont fortement castrées.

Le contrôle des coûts direct étant un fantasme, l'ensemble de la "vision" qui a conduit au dispositif réglementaire actuel n'est qu'un échec :
- La F1 ne coute absolument pas moins chère à ses acteurs bien au contraire.
- Son image de marque ne ses en rien modernisée en intégrant des enjeux environnementaux si prégnant aujourd'hui.
- La compétition technique est figée.
- Le spectacle est indigent.

Todt est décidément l'homme de la mort de la F1, il le fût à la tête de Ferrari, il l'est à la tête de la FIA ... on a beau dire seul Ecclestone a une vision réel de ce que devrait être la F1 : un show excitant et spectaculaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Lun 22 Juin 2015 - 22:57

L'heure est très grave en effet. Le système des "jetons" permettant d'améliorer les moteurs est une calamité sans nom. Considérons bien que durant la dernière inter-saison, les motoristes ont amélioré leurs blocs comme plus jamais ils ne pourront le faire ensuite. Et qu'avons-nous vu ? Une domination sans partage de Mercedes, comme l'an dernier. Ferrari s'est un peu rapproché, Renault s'est effondré. Lors de l'intersaison 2018-2019, normalement, ils ne pourront changer que 5% du groupe !! Ajoutez à cela un règlement qui limite considérablement les innovations au niveau aéro, et vous voyez d'ici le tableau. Mercedes peut aligner les couronnes pendant encore cinq ans sans crainte.

Il faut donc abattre le cocotier très très vite. Cependant la FIA ne semble avoir aucun plan de rechange dans sa poche. Comme tu le dis Loyola, Ecclestone est sans doute le dernier dirigeant sensé. Mais son pouvoir n'est pas illimité, et il va avoir 85 ans.

Malheureusement, je vois la situation péricliter sans frein... Ce qui pourrait changer les choses, ce serait l'éviction ou le décès d'Ecclestone. Peut-être qu'il serait remplacé par quelqu'un de très énergique, capable de prendre Todt au collet et d'imposer une révolution complète. Mais il peut aussi bien être remplacé par une sorte de technocrate incapable, et alors la Formule 1 mourra avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 7:59

Ecclestone a en effet une vision du business correcte, mais je trouve que ses propositions ne vont pas dans le sens qu'il souhaite quand ce n'est pas ridicule.
Et sa volonté d'exporter la F1 dans des pays où cela ne prend pas n'aide pas non plus énormément le sujet.

Il y a en effet un soucis avec la FIA aujourd'hui, mais notons que Mosley n'aurait probablement pas fait mieux : il croit au contrôle des ressources directes ce qui est impossible par exemple. Et Mosley est aussi le créateur de la F1 moderne avec ses atouts mais aussi ses erreurs.

Pour ce qui est des moteurs, cela traduit un phénomène débuté depuis longtemps : réduction maximale des développements et des essais réels. Pour un sport de haut niveau c'est fou. Cela rend les rattrapages en court de saison difficiles et même d'une saison à l'autre. Pour mettre une machine de guerre en route il faut des plans sur 2-3 ans minimum pour que cela aboutisse et avec ces nouvelles limitations, Mercedes resterait seul au monde.

Je ne pense pas que le retour au V8-V10-V12 soit la solution, le gel des moteurs est une erreur tout simplement (à l'ère V8 ça l'était tout autant, les performances étaient très similaires ce qui rendait l'enjeu peu important).
La meilleure solution devrait se situer sur la concurrence extrême : moteurs, pneus, aéro assez libres avec plusieurs fournisseurs. Cela pourrait coûter cher, mais avec un spectacle plus dopé car on aurait des solutions concurrentes qui peuvent se compenser et évoluer facilement ce qui rapporterait également plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 9:05

Je le dis depuis longtemps la F1 ne peut être un spectacle animé que par le biais d'une réelle castration technologique.

Le bridage du développement est en soit une bonne chose, mais il est antinomique avec la volonté d'innover.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 10:31

> Je le dis depuis longtemps la F1 ne peut être un spectacle animé que par le biais d'une réelle castration technologique.

Ou à l'inverse, beaucoup plus de libertés.
Les années 80 ont été riches aussi par cette liberté : turbo contre atmosphérique, pneus très différents d'un manufacturier à l'autre, des aéro très différents qui tirent des avantages de manière diverse. Cela n'empêche pas les dominations mais cela permet à une équipe de vite rebondir et d'explorer des voies qui peuvent l'avantager sur certains circuits et pas sur d'autres, etc. Aujourd'hui les F1 sont trop semblables sur trop de points et en même temps trop différents. Soit on doit se rapprocher encore plus du monotype pour que seul le pilote influence le jeu, soit on libère plus pour permettre des combats avec des armes différentes et plus équilibrés sur une saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
Tony

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 13:48

Renault a écrit:
> Je le dis depuis longtemps la F1 ne peut être un spectacle animé que par le biais d'une réelle castration technologique.

Ou à l'inverse, beaucoup plus de libertés.
Les années 80 ont été riches aussi par cette liberté : turbo contre atmosphérique, pneus très différents d'un manufacturier à l'autre, des aéro très différents qui tirent des avantages de manière diverse. Cela n'empêche pas les dominations mais cela permet à une équipe de vite rebondir et d'explorer des voies qui peuvent l'avantager sur certains circuits et pas sur d'autres, etc. Aujourd'hui les F1 sont trop semblables sur trop de points et en même temps trop différents. Soit on doit se rapprocher encore plus du monotype pour que seul le pilote influence le jeu, soit on libère plus pour permettre des combats avec des armes différentes et plus équilibrés sur une saison.

Je fais ce constat au quotidien si je puis dire en rédigeant les résumés de course pour STATS F1. Pour mon travail sur les années 80, en consultant la presse spécialisée de l'époque, je tombe sur une quantité impressionnante d'innovations techniques à chaque course, de la plus grande écurie à la plus modeste. Je dois faire un tri fastidieux pour retenir telle ou telle modification qui a vraiment eu de l'importance, sur les châssis, les moteurs, les pneus. Sans compter les mulets qu'on utilisait à tire-larigot.

Aujourd'hui, je n'ai rien à relever. Ah si, McLaren avait son nez court en Autriche. C'est tout.

Et je ne parle pas de tout ce qu'il y avait à narrer sur les à-côtés de la compétition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 13:57

Loyola a écrit:
Le bridage du développement est en soit une bonne chose

Je vais poser une question toute naïve: pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 16:41

parce que la F1 ne peut s'accomoder des réalités technologiques de l'époque sans tomber dans une situation de domination contre-productive.

Le géle du temps des V8 avec des groupes propulseurs se tenant dans un mouchoir de poche en terme de performance n'était pas un mal.

L'avenir des sports mecanique, s'il y en a un, passe part le bridage techologique et le nivellement pas par la course au extrême.

A la limite des V8 atmosphérique avec un controle electronique mettant à equalité parfaite tous les blocs ne serait pas un mal.

Une formule monotype non-plus d'ailleurs Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 17:00

Loyola a écrit:
parce que la F1 ne peut s'accomoder des réalités technologiques de l'époque sans tomber dans une situation de domination contre-productive.

Le géle du temps des V8 avec des groupes propulseurs se tenant dans un mouchoir de poche en terme de performance n'était pas un mal.

L'avenir des sports mecanique, s'il y en a un, passe part le bridage techologique et le nivellement pas par la course au extrême.

A la limite des V8 atmosphérique avec un controle electronique mettant à equalité parfaite tous les blocs ne serait pas un mal.

Une formule monotype non-plus d'ailleurs Large Sourire

Mouais... La Formule 1 est morte quoi. Large Sourire Renfrogné

Tu l'as souvent évoqué, mais la Formule 1, le sport automobile, les sports mécaniques, ne sont plus en adéquat avec l'idéologie dominante actuelle. Je dis l'idéologie car, quand on regarde un peu autour de soi, les événements de sport mécanique attirent toujours les foules. Sans parler du Mans, les petits rallyes locaux, les courses de cross, les courses de côte etc... ramènent toujours du monde. Je ne crois pas que le grand public soit réellement détourné de la compétition automobile. En revanche, ceux qui ont la main sur les leviers en veulent la mort, ou ce qu'ils appellent une "réforme", ce qui revient au même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9369
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 18:46

Effectivement je l'ai souvent écris ici, les enjeux qui ont construit le mythe des sports mécaniques sont d'un autre temps.

Ils ont accompagné comme un symbole la révolution automobile qui est finie depuis fort longtemps, les héros et les légendes de cette épopée appartiennent sans soucis au passé.

La F1 a vécue pendant plusieurs décennie sur la force d'inertie de ses légendes et de ses mythes, sans pour autant assumer réellement cette dimension anachronique et cette stratégie de communication consistant à faire fructifier une réalité qui n'était plus.

En voulant s'associer à un réel défis de l'époque, les enjeux environnementaux, la F1 se trouve écartelée entre deux vision totalement opposée.

Comme disait Baudelaire il faut être absolument moderne, là nous sommes dans des velléités de modernité mal ficelée.

A la limite le défis automobile du temps c'est le sport automobile électrique :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony

avatar

Messages : 2417
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 27
Localisation : Saint-Doulchard (18)

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 20:43

En parlant d'anachronisme, il y a un détail de la communication moderne de la F1 que je trouve amusant et assez significatif. Ainsi on voit depuis l'an dernier, sur la pré-grille, les pilotes au garde-à-vous autour d'Ecclestone, très solennels, pour écouter l'hymne national du pays d'accueil. De même désormais, sur les podiums, les bons vieux drapeaux en tissu qui se froissaient au vent sont remplacés par des panneaux lumineux. Pour qu'on voit bien le pays d'origine du pilote.

Et en parallèle de ce côté 'patriote tagada tsouin-tsouin', on a un Ecclestone qui en gros nous explique que le Malawi, Vanuatu ou la Sologne du sud-est pourraient avoir leur Grand Prix pour peu qu'ils mettent X millions d'euros sur la table. On nous impose un sport mondialisé mais pour faire passer la pilule, on joue les nostalgiques. Comme l'équipe malaisienne qui se faisait appeler Lotus en arborant la couleur verte du Royaume-Uni.

On retrouve ça dans le football du reste. Les équipes nationales et les clubs sont ultra-chauvins et régionalistes dans leur communication, et le sport est plus internationalisé que jamais.

Bref, un détail, mais c'est assez drôle comment les modernes se servent de l'ancien comme écran de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renault

avatar

Messages : 1920
Date d'inscription : 02/09/2007
Age : 26
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   Mar 23 Juin 2015 - 21:16

Je dirais que ce phénomène n'est pas vraiment nouveau, ni propre à la F1.
On sait tous que l’internationalisation et la mondialisation provoque des réactions négatives, des craintes, la peur du changement d'une part mais aussi la peur de perdre ses repères et des étrangers.

Suffit de voir que suite à chaque étape d'ouverture sur le monde des mouvements contraires se forment pour aller vers un repli sur soit. Cela se traduit du coup par une montée du chauvinisme et du nationalisme. En économie et politique c'est un phénomène récurrent depuis quelques décennies. Le retour aux traditions, aux sentiers battus apaisent les esprits.

Le sport est également depuis la fin de la 2e GM une sorte de guerre externalisée des nations. Ce sont ces moments où les tensions entre pays peuvent « s'exprimer », il suffit de voir le manque de fair play vis à vis de la nationalité des joueurs pour s'en convaincre. Quand par ailleurs le sport n'est pas une cause de guerre réelle (le Honduras s'en souvent bien de cet épisode je pense). Un moment où la ferveur populaire peut s'exprimer derrière son équipe nationale (tu trouves que la victoire de 98 n'a pas été exagérément plébiscitée et que cela a dépassé largement le cadre des simples amateurs de football ?). C'est bien qu'il y une sorte de projection des supporteur vers leurs champions et les commentaires de chaque chaine centrée sur le héros national (que ce soit TF1 envers Grosjean ou La Deux envers D'Ambrioso par exemple) en est l'exemple frappant.

Bref, non je ne pense pas que ce soit si surprenant, c'est une continuité de ce que l'on observe ailleurs au quotidien depuis des décennies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.fedora-fr.org/renault En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les délires de la FIA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les délires de la FIA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Leur délires en liberté dans le jardin
» délires de noel et déco
» délires de souris....
» Boulettes, lapsus et délires : le best-of !
» Délires du Web

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Forums sur la F1 :: d'Aujourd'hui-
Sauter vers: