Le Village F1

Forum de la Communauté du village F1 / Garanti sans modération
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrait de titre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 13:21

Salut à tous,

Suite à une mésentente persistante avec Loyola, digne d'une classe de maternelle, incompatible avec le bon fonctionnement d'un forum, et parce que je ne peux pas me satisfaire d'un forum (et d'un futur forum) où ces problèmes comportementaux demeureront en toute impunité, avec moi ou un autre, j'ai décidé de retirer mon titre de membre fondateur, ainsi que celui de citoyen.

En conséquence, je rejoins peterson et kiwideux en tant que "sympathisant de la cause", gardant ma liberté, et une neutralité relative par rapport au forum.

Je vous souhaite de parvenir à trouver un nom à ce forum, ce qui visiblement semble acquis, ainsi qu'un fonctionnement où chacun trouvera ses aises, dans un juste équilibre.

Bien que ne participant dorénavant plus au fonctionnement direct du forum, je reste néanmoins pour poster et réagir aux sujets qui nous animent tous.

Je me remets aux membres fondateurs et aux citoyens pour réagir en connaissance de cause face à ma décision, et pour assurer la pérennité de ce forum.

Bien à vous tous,

greencreeper.


N.B.: Il ne s'agit bien entendu pas d'une blague, après plus de deux ans de présence, les habitués qui me connaissent sauront que mes propos sont plus que sérieux.

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote37

avatar

Messages : 1381
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 24
Localisation : Tours/Rennes

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 13:22

Bien...

_________________
c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmAdeuS



Messages : 816
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 20:34

A quoi bon te déchoir toi même de ton statut de membre fondateur,puisque ce titre n'engage a rien et que tu continuera de fréquenter le forum?

Qu'est-ce que ça va changer?

J'imagine que tu souhaites éssentiellement mettre en lumière les agissements de Loyola,si cela devait etre le cas,je trouve curieux que tu choisisses le moment ou il déclare avoir décidé de te lacher la grappe!

Quoiqu'il en soit,meme si je ne la comprend pas très bien, je respecte ta décision,et peut-etre que moi aussi un jour,si Loyola ou quelqu'un d'autre me prend en grippe de manière excessive,il me prendra l'envie d'aller voir plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 20:37

1/ Je ne prends pas Green en grippe.
2/ Il n’y a strictement rien d’excessif.

Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmAdeuS



Messages : 816
Date d'inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 20:57

Loyola a écrit:
1/ Je ne prends pas Green en grippe.

Je ne doute pas de ta bonne foi,mais ne doute pas non plus qu'il est très facile d'avoir cette impréssion pour tout autre que toi.

Loyola a écrit:
2/ Il n’y a strictement rien d’excessif.
Tout est relatif,ta vérité n'est pas LA vérité,ou tout au moins pas ma vérité,car comme je l'ai déjà dit,si je ne condamne pas le fond,c'est la forme de certaines de tes interventions qui sont choquantes. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 21:07

Relax, relax...

Chacun se fera son opinion sur le sujet, je ne lâche pas le forum (et le futur forum), je prends juste mes distances, d'un point de vue statutaire.
J'avais longuement hésité, d'ailleurs, avant de me lancer dans l'aventure, dont je suis fier, vu nos passés respectifs, et ce que nous avons réussi à conserver depuis l'ère "Forum StatsF1".

Rien de dramatique, personne n'est irremplaçable...

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peterson

avatar

Messages : 505
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mar 30 Oct 2007 - 22:30

Si Green nous rejoint parmis les "sympathisants" je me demande si je ne vais pas quitter cette catégorie pour me faire plus "militant" ! Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:08

fais ce que tu veux man afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:09

Cinq heures du mat' j'ai des frissons
Je claque des dents et je monte le son
Seul sur le lit
Dans mes draps bleus froissés
C'est l'insomnie
Sommeil cassé
Je perds la tête
Et mes cigarettes sont toutes fumées
Dans le cendrier
C'est plein d'Kleenex et d'bouteilles vides
J'suis tout seul, tout seul, tout seul
Pendant qu'Boulogne se désespère
J'ai d'quoi m'remplir un dernier verre
Clac fait le verre en tombant sur le lino
J'm'coupe la main en ramassant les morceaux
Je stérilise, les murs qui dansent
L'alcool ça grise et ça commence...
{Yeah, Yeah, Yeah, Yeah}
... font les moutons, sur le parquet.

{Off:} Et à c'moment là, qu'est-ce que vous avez fait ?

J'crois qu'j'ai r'mis la radio

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

L'précipice est au bout

{chœurs:}
L'précipice on s'en fout !
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît.
Toutes les étoiles qui brillent

Qu'est-ce qu'elles ont à m'dire, les étoiles ?

Six heures du mat'
Faut qu'j'trouve à boire
Liqueur forte ou café noir
J'brûle un feu rouge
Police patrouille
Je serre les fesses
Y a rien qui presse
"Quatre, cinq francs ma rose !"
Crie le p'tit chose
Dans le matin rose
Car mon nom dîne
Sous ses comptines

{Off:} Ah ! Qu'est-ce t'as là, qu'est-ce t'as ta ?

Tout près d'une poste
Y a un p'tit bar
Je pousse la porte
Et je viens m'asseoir
Trois, quatre, patibulaires
Tapent le carton dans les waters
Toute seule au bar
Dans un coin noir
Une blonde platine
Sirote sa fine
Elle m'dit : "Champagne ?"
Je l'accompagne
Elle m'dit : "Cinquante ?"
J'lui dis : "Ca m'tente"

{Off:} Et vous êtes rentré comment ?

Dans ma voiture
Ah ! Et y avait toujours l'même air à la radio

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

Que d'pression dans les bars !

{chœurs:}
Personne te pousse à boire !
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

Les gens ont d'ces manies !

{Elle:} Les décalcomanies

Sept heures du mat', hum
L'hôtel
Je paie
J'abrège
Je fouille mes poches
Je sais c'est moche
Son sourire rouge
Son corps qui bouge
Elle fait glisser son cœur croisé
Sur sa peau bronzée
T'as les bas nylon
Qui filent sur l'édredon
Ses ongles m'accrochent
"Tu viens chéri ?"
Le lit qui craque
Et les volets claquent
Seuls dans le lit
Dans ses draps bleus froissés
Sur sa peau glisse mes doigts glacés
Elle prend la pose
J'pense à aut'chose,
Ses yeux miroirs
Renvoient mon r'gard
Les anges pressés
Dans ce bleu glacé
Me disent : "C'est l'heure !"
J'leur dis : "Quelle heure ?"

{Off:} Et vous vous souvenez vraiment pas de c'qui s'est passé ?

Non, vraiment pas.

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

Sous mes pieds, y a la terre !

{chœurs:}
Sous tes pied, y a l'enfer !
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

Mon Dieu, j'peux même pas jouir !
{Elle:} Tant pis pour toi, il faut dormir !

Alors j'me sauve dans le matin gris
C'est plein d'cageots et pas d'taxi
Les chats qui s'tapent leurs p'tits ronrons
Les Eminences, les P'tits Bateaux
Porte d'la Chapelle
Je m'sens pas belle
Mes bigoudis
Sont plus en plis
Dans mon studio, j'aspirateur
La vidéo m'fait un peu peur

{chœurs:}
Madame pipi
A des ennuis
Monsieur papa
S'fait du tracas
Dans les logis
Des mals lotis
Bébé vomit sa bouillie

{Elle:}
Huit heures du mat' j'ai des frissons
Je claque des dents et je monte le son
Seule sur le lit
Dans mes draps bleus froissés
C'est l'insomnie
Sommeil cassé
Je perds la tête
Mes cigarettes sont toutes fumées
Dans le cendrier
C'est plein d'Kleenex et d'bouteilles vides
J'suis toute seule, toute seule, toute seule
Pendant qu'Boulogne se désespère
J'ai d'quoi m'remplir un dernier verre
Clac fait le verre en tombant sur le lino
J'm'coupe la main en ramassant les morceaux

{Off:} I don't need money, I don't need a car...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:12

qu'est-ce que ca fout la ca Interrogation Interrogation confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:12

FORZA MASSA a écrit:
fais ce que tu veux man afro

Loyola a écrit:

{chœurs:}
Chacun fait, fait, fait
C'qui lui plaît, plaît, plaît !

L'précipice est au bout

Mr Green Caché Caché Droite Droite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:14

oui ok.
Tu l'a écrites comme ca de tête Interrogation Choqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:16

Choqué

Le pire c’est que je devrais en être capable, mais c’est juste un coupé collé Cool

Un succès des années 80

http://www.youtube.com/watch?v=lQ1aSVPuAug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:17

c'est pas cette chanson qui est considérée comme le 1er rap francais Interrogation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:19

Il y a presque un an naissait le phénomène Chagrin d’Amour (“Cinq heures du mat’, etc.”). Un “coup”, sans lendemain, pensaient la plupart des gens de bon sens. Dans quelques mois, on n’en parlera plus… Quelques mois plus tard, Chagrin d’Amour envahit les murs de Paris en revenant à l’attaque avec un trente 100% français. Et on en reparle…

De quoi je parle, là ? Tout le monde le sait, Chagrin d’Amour, ça n’existe pas. Le chanteur se repose en Normandie (sans blague !), la chanteuse se pavane sur les murs de Paris (en cachant ses petits seins dans ses mains) et le mastermind, instigateur, parolier et producteur du groupe, Philippe, se planque au Hilton (où il espère faire une cure de sommeil) ! Oui, mais voilà, Valli : faut que ça sorte ! Que ça gicle, que ça mouille le lecteur honorable. Cet album, oui, le disque de Chagrin d’Amour, il est invraisemblable. Il est bien ! Tellement bien fichu qu’il te file le bourdon…

Ça fait un an que j’ai reçu la cassette du simple : “Chacun Fait C’Qui Lui Plaît”. Quand on est critic-DJ, on les reçoit en avant-première. Faut écouter, tout nu devant la bête. Et le grand jeu, c’est de pronostiquer : 1) le bide. 2) le succès d’estime. 3) le hit.

Moi, y’a un gag : chaque fois que je pronostiquais la dernière solution, c’est la première qui sortait. Tous les coups ! Oh, je lâchais pas mon os facilement, je m’énervais, j’en appelais aux masses hard : “Ceux qui n’achèteront pas ce nouvel album solo de Joe Perry seront damnés en enfer”. Tu parles, bernique. Ce Chagrin d’Amour, ça m’intriguait. J’aimais le côté polar porno, nouvelle de Black Mask, avec pute, loubards et un sérieux coup de peinture mis à neuf (le “Kesta, Ta, Kesta” emprunté aux aventures du rat Kébra)… Quel flip !

Si je leur donnais l’accolade, sûr et certain, ils plongeaient ! D’un autre côté, J’AIMAIS BIEN cette fichue cassette. Je m’en tirais par une critique mi-Bayon, mi-Bollon, pesant ceci et puis cela, revenant gravement sur l’histoire du rap, bla-bla… Suffisamment compliqué pour ne pas attirer l’attention du destin, mais assez retors pour signaler aux lecteurs d’entre les lignes qu’il y avait là pépite, et précieuse.

Ma petite amie de l’époque me traitait de fou furieux. Dans son esprit, tout ce disque sentait l’escroquerie. Le gag lourd. “On dirait Bizot qui chante” me répétait-elle. N’importe, “Chacun Fait” roulait bien dans mes baffles. Et puis ça a commencé à exploser. Exactement comme le “Gaby” de Bashung. La nuit, sur les grandes ondes. Sur Inter, sur Radio 7. C’était le 45 tours qu’on se passe, de disc-jockey à auditeur, pour le pied. Mais alors que Bashung et Bobo avaient mis neuf mois pour descendre dans la journée, le simple des Chagrins a accroché en quelques semaines. Et est devenu l’un des évènements de 82.

Mars : Notre première rencontre fut marquée au sceau du bizarre. Je n’en attendais pas moins. Écroulés dans une cave des Halles, nous n’en finissions pas de refaire le monde, et le disque. Bourgoin, le parolier, et Presgurvic, le musicien, flippaient. Au milieu de ce triomphe inespéré, le douloureux problème de “la suite” commençait à leur ronger le cerveau. Faire un rap ? Non ! c’est trop évident. Si ! tout le monde l’attend… Nous nous quittâmes à l’aube, rue des Lombards. Une pute ironique regardait passer ses chantres en claquant la langue contre son palais. Et pas de taxi !

Juin 82 : Dans les dîners du show business, on se gausse des Chagrins d’Amour. Non seulement on en veut à ces inconnus d’avoir fait le plus gros score de l’année, mais en plus, on leur reproche de ne pas remettre leur titre en jeu :

-“Ils ne feront qu’un disque ! – Ils vont mal ! – La source est tarie ! – Le rap, c’est fini !”. Moi, je marche sous une pluie fine avec Bourgoin. Qui shoote sans grande conviction dans une boîte de conserves tombée d’une poubelle… Presgurvic est parti, comme ça, le laissant avec dix chansons écrites et pas la moindre mélodie. Valli et Greg (le chanteur) sont partis en Suisse faire une télé. L’album ne sortira pas avant l’été. Une lueur, à l’horizon : les Chagrins ont un titre prêt pour faire un second simple. Ça s’appelle “Le Chien”. Deux jours plus tard, Téléphone sort son album “Dure Limite” sur lequel figure “Le Chat”. Bourgoin flippe. Il ne veut plus sortir son “Chien”. “On dira que j’ai copié” se lamente-t-il… Les pavés ruissellent. Il chuchote maintenant : “Et dire, dire qu’à un moment j’ai failli me décider à chanter ! Tu te rends compte ? Ça aurait pu être moi le chanteur de “Chacun Fait”…” . Je l’arrête d’un geste : “Et si ça avait fait un bide ?”. Il en frémit de peur. Toute l’histoire des Chagrins d’Amour tient dans cet épisode. Cette rhétorique du “qui sait ? Nul ne sait !”… Mais je vous raconte mes mémoires, et l’album est sorti ! Paru ! Disponible ! Sa pochette (signée Richard Avedon) s’étale sur les murs de Paris, en grand format. Cet album est dur et différent.

Les Chagrins sont un groupe bouleversé. Si vous avez vécu des secondes qui semblent durer des plombes. Quand le jour d’après vous semble un inextricable taudis. Quand de la femme qu’on a aimé il ne reste plus qu’un vague relief parfumé sur un oreiller rapouiteux Chagrin d’Amour…

Ceci est le grand album malade que nous attendions depuis des années. Depuis Deep Purple In Rock et Who’s Next et Let’s Get It On. Apparemment, pas de lézard. Les deux préposés aux vocaux remplissent leur contrat en toute sérénité. Greg, toujours vibrant, mâle et le sachant, fier de son organe chaleureux, Valli courant derrière, fausse (sur une chanson) à faire pâlir Elli Medeiros. Je vous le dis, tout ici respire l’air pur, la beauté, la joie de vivre. J’offrirais bien ce disque à mon petit frère, moi. Les basses ronronnent, les guitares riffent et les batteries sont bien frappées. Que demande le peuple ? Des tubes ? Il y en a quatre : “Fais le Waou” (qui ne prendra pas), “Bonjour V’là Les Nouvelles” (leur second rap), “SS, Il Faut Que tout Ca Cesse” (le slow), et la reprise de “Chacun Fait” (hit). Bon sang ! Pauvre Bourgoin ! Je viens de l’appeler dans sa planque secrète pour lui demander une interview pour égayer ce papier, et il ne répond pas ! Sa standardiste l’affirme absent ! Je fonce au Hilton. Monte au cinquième. Démolis son huis… Il est là, vissé devant une télé qui neige, cochant sans les voir vraiment des phrases extraites des “Champs Magnétiques” de Breton et Soupault… Rêvé-je ? Je suis là, mes questions à la main et j’en aurais à lui poser, mince alors !

Pourquoi cette fascination pour les stations de métro ? Chagrin est-il vraiment un groupe fantôme ? Presgurvic reviendra-t-il ? Pourquoi s’acharner à construire des textes à deux niveaux ?

Là, incapable de me contenir, je roue Bourgoin de coups de lattes vicieux, ne lui épargnant pas une claque sur le museau et une béquille sournoise ! Allongé sur la moquette du Hilton (ça, un grand hôtel ? Quelle farce !) il tente de reprendre son souffle. J’allume une Pall Mall et me penche vers celui qu’on a pu appeler le “mastermind”, le “cerveau” de Chagrin d’Amour. En fait, j’ai une question, une seule.

“T’as pas honte ?!”

Et peut-être que certains d’entre vous se demandent quelle mouche a piqué un vieux critique râblé comme moi au point de lui faire perdre son cool bien connu. Ceux-là n’écoutent pas les paroles des disques. Fussent-ils français. J’ai connu des mecs dans ce genre. Ils avaient tellement écouté de rock anglais sans rien y comprendre que pour eux, la signification des mots du chant égalait bézef. Nihil. Pas pour moi. Oh, je ne prétends pas écrire une thèse sur le point virgule chez Costello (Elvis ! Lui ? Laissez-moi rire !) mais je possède mes Hallyday, mes Chats et mes Chaussettes sur le bout de la langue. Mais là, le Chagrin, non, halte, stop !

Comment vous dire ? Imaginez un maniaque du mot. Un fouineur de rimes. Une terreur de la phrase. Il peut tout dire. Y compris le pire ! Le salopard vient de construire des chansonnettes aux mélodies racoleuses à la gloire : 1) du sado-masochisme – 2) des prostituées – 3) des partouzes – 4) des mélanges de races – 5) des mélanges de sexe – 6) des orgies – 7) de la mort – 8) du démon !

Le tout tellement blaireau de base dans la formulation qu’il faut se pénétrer des textes à tour de bras, traquer le double sens et flinguer la litote pour saisir de quoi exactement il retourne.

Et tout ça, affirmons-le bien fort, sur une musique ronde, classe, pétrie de bonnes intentions, superbement produite, mixée avec un soin fou. Avec aussi des angles droits surprenants, des cassures, des retours en arrière, une grande finesse et un soin maniaque. L’album des Chagrins d’Amour est le premier disque entièrement réalisé dans le neuvième arrondissement (Place Pigalle !) qui puisse rivaliser avec la crème de la production funk US.

Une chose, une seule me rassure dans les dîners du show-business, on m’affirme que ce groupe n’ira pas très loin. Que leur premier album, certes est là, et bien beau. Mais cela lève-t-il les doutes sur leur carrière ? Mes amis du métier sont formels : le second album des Chagrins d’Amour, lui, sera aussi raté que le premier était réussi. OUF !

Philippe MANOEUVRE.
Libération, vendredi 19 novembre 1982,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FORZA MASSA

avatar

Messages : 1640
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 30

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 1:28

Ce qui est bien avec Loyola, c'est que quand on lui pose une question, on a droit à une bonne réponse détaillée. Merci Large Sourire cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nonu

avatar

Messages : 1460
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 31
Localisation : Metz ou Paris

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 7:29

FORZA MASSA a écrit:
fais ce que tu veux man afro

Mon frere afro Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 11:24

peterson a écrit:
Si Green nous rejoint parmis les "sympathisants" je me demande si je ne vais pas quitter cette catégorie pour me faire plus "militant" ! Large Sourire

Rire Rire Rire

Super

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F1spirit



Messages : 312
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 11:26

et si vous créé le forum du forum hein comme ça ça irait encore mieux. Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greencreeper
Obi-Wan "Ben" Kenobi
avatar

Messages : 2839
Date d'inscription : 03/09/2007
Age : 36
Localisation : Lyon (Rhône)

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 11:27

Interrogation Suspect

_________________
La seule défense de la liberté d'expression est son utilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coyote37

avatar

Messages : 1381
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 24
Localisation : Tours/Rennes

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 13:37

F1spirit a écrit:
et si vous créé le forum du forum hein comme ça ça irait encore mieux. Mr Green

Même du russe, c'est plus compréhensible que ce charabia-ci Choqué

_________________
c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spykerfan

avatar

Messages : 1308
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 25
Localisation : Dans les stands de Formula 1 Wait'n See Forum powered by phpBB

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 13:49

Tu es sur? Mr Green
F1spirit en russe a écrit:
и если вы crйй форум форума как как зa зa выздоровел бы еще.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spykertown.miniville.fr
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 18:04

F1spirit a écrit:
et si vous créé le forum du forum hein comme ça ça irait encore mieux. Mr Green

C’est déjà un forum autoréférentiel postmoderne Mr Green Droite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spykerfan

avatar

Messages : 1308
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 25
Localisation : Dans les stands de Formula 1 Wait'n See Forum powered by phpBB

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 18:37

Et donc pour coyote:
Loyola en russe a écrit:
Это уже автореференциальный форум постсовременный
Mr Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spykertown.miniville.fr
Loyola
Pédant
avatar

Messages : 9315
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Retrait de titre   Mer 31 Oct 2007 - 18:47

Ton traducteur ne vaut rien Large Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrait de titre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrait de titre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» a titre postume
» suggestions pour un nouveau titre
» Pour ou contre un Titre 1 Voyage avec un prix plus bas?
» cherche film hot rod et rock'n roll(pas sur du titre)
» che pas quois metre comme titre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village F1 :: Le Forum-
Sauter vers: